Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 17:24
crocodiles.jpg
                      Lauréat août                   
                      Selection 2007                
                      Prix des lecteurs              

 " Lecteurs, attention ! Ceci n'est pas un roman, c'est une flûte de champagne : il  pétille ! Les bulles, pardon les personnages, sont aussi savoureux qu'attachants. On  rit, on pleure, on s'attendrit, on vibre et on adore !  Très belle histoire d'amour familial assortie d'une juste description de la nature humaine, tendre, humoristique, piquante et cruelle." 

 Ici, je tiens à saluer Katherine qui m'a répondu avec gentillesse et qui m'a souhaité bonne chance pour Lisabelle.  En tout cas j'ai particulièrement aimé ses crocodiles...
Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 09:59

L'élégance du hérisson    A LIRE ABSOLUMENT !

Mme  Michel, elle  a l'élégance du hérisson, une vraie forteresse, mais j'ai l'intuition qu'à l'intérieur, elle est aussi simplement raffinée que les hérissons, qui sont des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes. ( p153)

Au contraire, il ne faut pas oublier ça. Il ne faut pas oublier les vieux au corps pourri, les vieux tout près d'une mort à laquelle les jeunes ne veulent pas penser (alors ils confient à la maison de retraite le soin d'y amener leurs parents sans esclandre ni tracas), l'inexistance joie de ces dernières heures dont il faudrait profiter à fond et qu'on subit dans l'ennui, l'amertume et le ressassement. Il ne faut pas oublier que le corps dépérit, que les amis meurent, que tous vous oublient, que la fin est solitude. Pas oublier que ces vieux ont été jeunes, que le temps d'une vie est dérisoire, qu'on a un jour vingt ans un jour et quatre-vingts le lendemain...
 Une vie, ça passe en un rien de temps, en regardant
les adultes si pressés, si stressés par l'échéance, si avides de maintenant pour ne pas penser à demain... Mais si on redoute le lendemain, c'est qu'on ne sait pas construire le lendemain, c'est parce qu'on ne sait pas construire le présent, on se raconte qu'on le pourra demain et c'est fichu parce que demain finit toujours par devenir aujourd'hui...
 Donc, il ne faut surtout pas oublier tout ça. Il faut vivre avec cette certitude que nous vieillirons et que ce ne sera pas beau, pas bon, pas gai... Toujours avoir en tête la maison de retraite pour se dépasser chaque jour, le rendre impérissable... Le futur, ça sert à ça : à construire le présent avec des vrais projets de vivants...(p157)

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé