Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 18:13

05_BULLE_24_SEPT_2012_04.JPG

             Bulle que je parraine aux Chats du Maquis

                         ( septembre 2012 )

Le blog  Les Chats du Maquis fête ses 5 ans et organise un jeu auquel vous pouvez participer jusqu'au 31 octobre minuit.

Alors, à vos souris, jouez au petit quizz qui vous permettra de gagner des cadeaux !

Repost 0
Published by kimcat - dans Blogopotes
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 10:00

Les-revers-de-l-amour.jpg

                           (Editions Amalthée)

C'est toujours avec plaisir, vous le savez, que je vous présente les livres que j'ai lus... Alors, c'est encore mieux lorsque celui-ci a été écrit par une copinaute ! Il s'agit du second roman Les revers de l'amour d'Euphrasie Calmont, après Emma ou la rage de vivre. Je tiens d'ailleurs à remercier une nouvelle fois Euphrasie, de m' en avoir si gentiment offert un exemplaire dédicacé et envoyé de Fort-de-France le 27 avril dernier. Si j'avais pu, je serais aller la voir le 18 mars au Salon du Livre à Paris. Cette histoire d'amours tumultueuses aux multiples rebondissements sur les bords du Rhône, est orchestrée par Sabine, une femme pour le moins compliquée.

En voici la quatrième couverture : Sabine et Julien s'aiment et ont tout pour être heureux, ils viennent même d'avoir un enfant. Mais Sabine change, déroutante, elle devient odieuse et finit par avouer que Marc-Alain est le fils d'un collègue : Charles. Elle quitte Julien pour cet homme dont l'amour n'est qu'un leurre. Mégalomane, manipulateur, carriériste, il détruit peu à peu la femme qui l'aime. Julien, lui, s'enfonce dans une terrible dépression. Heureusement, grâce au soutien des deux familles, un test de paternité confirme que l'enfant est celui de Julien. Autour de cette intrigue et de tous les personnages qui la composent, ce roman pose la question du fonctionnement humain : Qu'est-ce que l'Homme ? Comment réagit-il face au dilemme ? Où sont les limites de sa liberté ? Dans la complexité des relations humaines, le véritable amour est-il le plus fort ?

Ce roman contemporain pourrait fort bien être adapté au théatre. Chaque chapitre (il y en a 25) annoncent les personnages qui entrent en scène. J'ai relevé un passage qui sonne juste (p143) : La vie n'est pas une ligne droite. Il faut chauffer le fer, le modeler, le remodeler pour en obtenir une lame. Il en est de même pour l'homme et c'est bien ce qui fait la force et l'authenticité du caractère. Plus nous mettons de la tenacité à vaincre l'adversité, plus nous sommes forts, disposés à affronter la vie. Nous sommes modérés, humbles, tolérants et beaux dans nos agissements. Voilà la raison pour laquelle, il est impératif de se donner les moyens d'aller de l'avant.

Je vous propose de lire l'article et la critique élogieuse, du 19 octobre 2012, publié dans La Nouvelle Tribune, rédigé par Jean-Florentin Agbona :

http://www.lanouvelletribune.info/index.php/societe/culture20/12511-note-de-lecture-de-jean-florentin-agbona-sur-les-revers-de-l-amour-d-euphrasie-calmont 

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 10:00

  Fantomette.jpg

                      Illustration de Laurence Moraine

             http://www.generation-fantomette.com/illustrations.htm

Fantômette, la justicière masquée au justaucorps jaune et au collant noir a perdu son créateur. Georges Chaulet, qui aimait aller à la rencontre de ses lecteurs, est décédé le 13 octobre dernier à l'âge de 81 ans. Il était l'auteur de plus de 150 livres pour la jeunesse. La célèbre Fantômette  (chez Hachette) née en 1961 dont je juron favori était : "Mille pompons", a fait les beaux jours de la Bibliothèque rose avec 52 titres parus et 15 millions de volumes vendus. Je la trouvais terriblement chouette, cette Fantômette !

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:00

charles-spencelayh-1865-1958.jpg

                    Tableau de Charles Spencelayh (1865-1958)

Le ronronnement aurait une action très bénéfique sur les humains, par son effet relaxant. La présence d’un chat qui ronronne permettrait une cicatrisation plus rapide. Le site Efferve Sciences argumente que le ronronnement est analogue à la "madeleine de Proust" et permet de se remémorer des souvenirs agréables, et par voie de conséquence d’évacuer le stress. Certains hôpitaux testent l’effet apaisant des chats, notamment sur les personnes âgées et, au Japon, les bars à chat permettent aux clients de se reposer. Des enregistrements de ronronnements, accompagnés ou non de musique, sont même vendus Le Purr-like vibration device est une invention exploitant le possible pouvoir de guérison des basses fréquences ; il s’agit d’un petit appareil pouvant se fixer sur le corps et émettant des vibrations à la fréquence du ronronnement. En thérapie cognitive, un exercice de sophrologie visant à réapprendre une respiration centrée sur l’expiration imite le ronronnement du chat : la respiration doit être brève et accompagnée d’un son guttural ressemblant à un roulement de « R »

Enfin, lors des ronrons de notre chat, des messages de bien-être parviennent à notre cerveau par deux canaux.  

Par les oreilles : les vibrations du ronron produisent un son très grave ; ce qui en musique, correspond à la fréquence des émotions.

Par la peau : les vibrations du ronron chatouillent les "corpuscules de Pacini", de petits récepteurs situés sur la peau, qui ont la particularité de sécréter des endorphines, des substances connues pour leurs vertus calmantes...

Repost 0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 10:00

Tuer-le-pere.jpg

Un livre-audio que j'ai eu le plaisir d'écouter le 4 octobre dernier durant 2 h 10. Ce 20e roman Tuer le père d'Amélie Nothomb, publié en août 2011 chez Albin Michel, entre encore une fois dans les rapports familiaux et extra-familiaux, qui ont tant caractérisé toute son oeuvre. Joe Whip est un adolescent qui vit avec sa mère, qui ne connaît pas son père et dont la passion sont les tours des cartes. Un jour, sa mère, après une dispute, chasse son fils de la maison. Il part et décide aller vivre avec qui -il l'espère, au moins- va lui montrer comment devenir un vrai magicien, Norman Terence. Entre eux va s'établir une relation qui surpassera les limites des rapports maître-élève. Une troisième personne, Christina, la compagne de Norman, va jouer un rôle très important et décisif dans toute l'histoire : Joe devient amoureux d'elle.

"Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur."

 Amélie Nothomb

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 10:00

charlotte-becker.jpg

                      Tableau de Charlotte Becker

Voici le palmarès des 40 prénoms qui auront la côte en 2013.

Pour les filles d'abord (à lire de haut en bas) :

Emma                Léna

Lola                  Sarah        

Chloé                Camille

Inès                  Maëlys

Léa                    Lina

Jade                  Eva

Manon                Louna

Louise                Clara

Zoé                    Alice

Lilou                   Romane

Pour les garçons ensuite :

Nathan               Ethan

Lucas                 Raphaël

Léo                    Maël

Enzo                  Tom

Louis                 Noah

Gabriel             Mathis

Jules                 Théo

Timéo                Adam

Hugo                  Nolan

Arthur               Clément

NB : Les surlignés sont mes préférés

Repost 0
Published by kimcat - dans Bon à savoir
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 10:00

nikolai bodarevsky 1850 1921                            Tableau  de Nikolai Bodarevski (1850-1921)

Le mot « ronron »  est une onomatopée imitant le bruit du chat attestée dès 1731 dans une phrase de La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau. Le mot « ronronnement », considéré comme un synonyme de ronron, est dérivé du verbe « ronronner » lui-même formé à partir de « ronron ». Par analogie, le ronronnement désigne en français un bruit sourd et continu comme le ronronnement ou ronron d’un moteur, ou un bruit monotone et continu Des trois termes, celui qui apparaît le plus dans la langue française est « ronronner », suivi de « ronron » puis de « ronronnement » (fréquence absolue littéraire respectivement de 125, 100 et 54). En anglais, « ronronnement » se dit « purr » ; attesté dès le XVIe siècle, il s’agit également d’une onomatopée.

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 10:00

chats-repos-animaux.jpg

Voici un paradis terrestre pour les animaux en détresse, sauvés du pire, ils y finissent naturellement leur vie.... Ce paradis est l'oeuvre d'hommes de coeur en Autriche, pays modèle en matière de défense et de confort animal .

http://www.gut-aiderbichl.com/page.howtohelp.php

Regardez ici l'espace des chats :
http://www.youtube.com/watch?v=jdvyd4cwzzU&feature=relmfu

Source : forum Chats de mon Coeur

http://chatsdemoncoeur.forumactif.org/t5552-des-paradis-terrestres-pour-animaux-en-detresse#110500

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:10

tatyana-rodionova-20.jpg

                          Tableau de Tatiana Rodionova

Maintenant, examinons le point de vue des chats de refuge, ou pire, des chats de fourrière : les chats de refuges sont des chats abandonnés. Eux aussi, un beau jour, ils sont venus au monde dans une portée plus ou moins désirée et distribués au petit bonheur la chance "contre bons soins".
 Exceptionnellement :  il arrive qu'ils aient appartenu à une personne décédée sans héritiers mais, dans la majorité des cas, ils ont simplement cessé de plaire et sont largués directement au refuge par leurs propriétaires sous des prétextes aussi divers que variés mais systématiquement bidons : grossesse, allergie, déménagement, mutation à l'étranger, agressivité, bêtises à répétition, coups de griffes aux enfants qui ne lui ont rien fait, etc. Certains sont jetés à la rue ou déposés lâchement sur un "point de nourrissage" par leur propriétaire qui se donne ainsi bonne conscience à peu de frais. Ces chats là ne survivent pas longtemps s'ils ne sont pas très vite récupérés par une association car entre les dangers de la rue, la circulation automobile, les autres chats (errants ceux-là) qui ne tolèreront pas leur présence, leur incapacité à trouver leur nourriture, les chiens, les humains peu compatissants, seuls les plus costauds ou les plus malins ont une chance.
Au refuge cependant, c'est comme partout : les adoptants veulent des chatons,  et les adultes, quelles que soient leurs qualités, ont plus de mal à trouver un foyer, mis involontairement hors jeu par les petits. Pour ceux qui sont ramassés par la fourrière, c'est pire, passé le délai de garde de 8 jours, si l'animal n'est pas identifié et/ou pas réclamé : il est exécuté. A la fourrière, contrairement aux refuges où ils sont traités avec compassion et respect, les animaux comprennent très vite ce qui les attend, certains se blessent sur les barreaux des cages en tentant désespérément de s'échapper, d'autres se déconnectent et sombrent dans l'apathie, d'autres encore multiplient les opérations de charme sur chaque visiteur en espérant le convaincre de les sortir de cet enfer. Puisqu'il n'y a pas de place pour tout le monde, il ne faut pas perdre de vue que chaque chaton qui vient au monde condamne, bien involontairement, un chat adulte à vivre sans foyer, ou même à mourir. D'ailleurs, parmi tous ces chatons au charme irrésistible, combien seront jetés, largués, maltraités et rejoindront derrière les grilles leurs frères de misère ?

Signez la pétition pour la stérilisation des chats domestiques :

(Merci à Corinne pour la diffusion de cet article)
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N29902

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:00

jill-garl-httphannaheyesphotographycom.jpg

                              Tableau de Jill Garl

Si on prétend aimer les chats, on les stérilise : ce n'est pas négociable, rien ne peut justifier qu'on laisse son propre animal se reproduire. Pourquoi ? Tentons de répondre à cette question. Tout d'abord pour le propriétaire : si le chat vit en appartement, il va falloir supporter le comportement collant pour les femelles et collé à la fenêtre pour les mâles, les miaulements, les griffades et autres marquages urinaires. Si le chat peut sortir : vous allez dire que ces inconvénients sont nettement moindres et vous aurez raison, sauf que... Si votre chat à accès à l'extérieur, mâle ou femelle, il ne résistera pas à son instinct et votre femelle reviendra à coup sur gestante... Votre  mâle rentrera peut-être blessé de s'être battu avec d'autres mâles et peut-être même ne reviendra t-il pas du tout. L'un comme l'autre court le risque d'être contaminé par l'un des virus félins transmissibles par voie sanguine ou sexuelle. On entend aussi quelquefois l'argument avancé  "ce n'est pas naturel" mais, quiconque a déjà approché un chat né dehors, hors de tout contact humain s'aperçoit très vite que les manipulations, caresses et tripatouillages en tout genre ne sont pas innés et naturellement peu appréciés chez les animaux qui n'ont eu aucun contact "humain" pendant leur croissance. Les tripatouillages non plus ne sont donc pas "naturels" mais comme ils sont importants pour nous, nous décidons qu'il est "naturel" d'imposer les caresses, mais pas "naturel" de stériliser (pas "naturel" de vacciner non plus pour certains propriétaires !) Nous pourrions nous contenter de nous lier d'amitié avec des chats errants à qui nous offririons un abri et de la nourriture pour les amener à nous fréquenter mais sans jamais rien leur imposer, voilà qui serait respecter totalement leur nature... 

On en arrive donc au point de vue du chat lui-même : en plus des virus potentiellement mortels que le chat peut facilement contracter en se reproduisant avec des chats contaminés et des blessures plus ou moins graves qui le feront souffrir, il faut oublier tout anthropomorphisme et admettre que le chat ne retire absolument aucun plaisir de sa sexualité. Il obéit à un impératif biologique, un point c'est tout. 

Profitons-en pour oublier également tous les clichés ridicules sur la stérilisation : les mâles ne deviennent pas de grosses peluches molles et les femelles ne deviennent pas irrascibles ! Les chats se moquent bien d'avoir une descendance, ils n'ont pas de patronyme à transmettre et encore moins d'héritage ! Le raisonnement qui consiste à dire de sa chatte :  "Je lui fais faire une portée pour qu'elle materne au moins une fois puis je la stérilise" ne tient pas debout. On ne parlera même pas des propriétaires qui "éliminent" les chatons à la naissance laissant leur chatte les chercher partout et supporter des montées de lait dans des mamelles douloureuses qu'aucun chaton ne tètera. On ne va pas non plus épiloguer sur la pilule pour chattes dont les effets secondaires sont catastrophiques pour la santé, même prise sur une très courte durée.

Repost 0

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé