Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 10:06

Cascade-miguel-303xm.jpg

                       Cascade du Trou du Toro

               (Gouffre situé à 2 074 m d'altitude)

J'avais mentionné que la Garonne prenait naissance sur le Glacier de Maladeta dans les Pyrénées espagnoles dans mon article Garonne Haute

http://kimcat1b58.over-blog.com/article-garonne-haute-118228618.html

En effet, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, l'origine de la Garonne est sujette à polémique. Selon la légende, la résurgence du Guelh de Joèu dans le val d'Aran, principale source de la Garonne, communique avec la perte du Trou du Toro, situé dans la haute vallée de l'Esera, dans les Pyrénées espagnoles, en Aragon. Cette thèse combattue par Émile Belloc finit par ne plus être admise...  Entre 1928 et 1931, après une longue étude du massif des Monts Maudits, des bassins versants et des affluents, Norbert Casteret est convaincu de l'hypothèse selon laquelle les eaux du Trou du Toro font résurgence dans le val d'Aran et constituent la Garonne naissante. Le projet d'une compagnie espagnole de détourner les eaux du Trou du Toro pour créer une usine hydro-électrique presse le spéléologue de démontrer cette hypothèse... Grâce au soutien de Alfred Lacroix, secrétaire de l'Académie des sciences, d'E-A Martel, à des subventions de l'Académie des sciences, du conseil général de Haute-Garonne et au montant du prix Martel reçu par Casteret, il réunit la somme nécessaire à l'achat d'une quantité suffisante de fluorescéine pour mener une expérience de coloration. Le 19 juillet 1931, soixante kilos de fluorescéine (six barils)  sont déversés (frauduleusement, en évitant d'être repéré par les carabiniers espagnols) dans le gouffre du Toro, par Norbert et Elisabeth Casteret. Quelques heures plus tard, les eaux jaillissant de l'autre côté de la crête séparant l'Aragon de la Catalogne, en l'occurrence en Val d'Aran, après un parcours souterrain de 3,6 km, sortaient, avec la couleur caractéristique colorée en vert, du Guelh de Joèu, ou Uell de Joeu (« l'Œil de Jupiter »), à 1658 m d'altitude, source d'un torrent affluent de la Garonne. La preuve était faite, et la Garonne des Aranais, naissant au Pla de Beret, en haut Val d'Aran, était donc supplantée par ce ruisseau né à une altitude supérieure.

(Source Wikipedia)

NB : Norbert Casteret est un spéléologue et un écrivain français né en Haute-Garonne à Saint-Martory en 1897, décédé à Toulouse en 1987.    

Repost 0
Published by kimcat - dans Bon à savoir
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 10:00

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpgDerrière Caramel, le chat aux magnifiques yeux bleu-vert qui a fait la couverture de mon roman Lisabelle, se cachait Filou. C'est au gré de mes balades sur la toile, à la recherche de la perle rare, tandis que je planchais sur l'écriture de mon livre en fin d'année 2006, que je suis tombée sous le charme du cliché de Filou, superbement photographié par Laurent Dekayzer. Le chat rouquin de mon héroïne avait justement les yeux bleu turquoise... Sans tarder, Laurent m'a donné son accord. Et voici comment Filou est devenu Caramel...  Filou a vécu 17 ans et demi chez Rita en Belgique, la mère de Laurent. Il avait été adopté à 6 semaines avec Canaille, un autre chaton du même âge qui jouait avec lui. Rita n'avait pas voulu les séparer et les avait pris tous les deux. Filou était un chat fort craintif lorsqu'il était petit, car Canaille le dominait... Puis Canaille est parti au Paradis des Chats  8 ans après (sa maîtresse n'a jamais su ce qu'il avait eu exactement...). Filou, resté seul, a commencé à vraiment prendre sa place dans la maison et à gagner en confiance...

Son humaine de compagnie, très touchée que son chat Filou soit devenu si important à mes yeux, m'a confié dernièrement, quelques bons moments partagés avec lui : "C'était un chat très affectueux. Quand on l'appelait, il accourait en miaulant et on avait l'impression qu'il nous parlait... Il avait un amour fou pour les crevettes et les champignons crus ; il se mettait sur une chaise à table et "balayait" celle-ci de la patte avec des petits cris saccadés... Dès qu'on s'asseyait, il venait sur les genoux et ronronnait très fort tout en nous léchant les mains... J'ai souvent eu l'impression de dialoguer avec lui... Il n'était pas du tout agressif même si des jeunes enfants étaient maladroits avec lui et lui tiraientl es poils ou la queue... Il avait de longs poils et aimait beaucoup être peigné ; je disais : " On va faire un beau Filou". Il sautait sur une chaise et ronronnait... "

Alors, j'ai voulu rendre ici un hommage à la mémoire du beau Filou de Rita, qui a permis à mon Caramel de fiction de prendre vie auprès de Lisabelle, mon héroïne de roman... Repose en paix au Royaume Céleste des Chats, Filou Caramel !

Repost 0
Published by kimcat - dans Lisabelle
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 10:00

sandra-bierman-com-bountiful-2.jpg                                  Tableau de Sandra Bierman

                       http://www.sandrabierman.com/intro.html

Ma chaminaute Hélène m'a envoyé des extraits du livre Lois de la thermodynamique du chat que je partage avec vous. Après mes deux précédents articles, en voici 7 derniers à découvrir :

Loi d’atterrissage du chat
Le chat atterrit toujours sur l’endroit le plus moelleux.

Loi de réjection d’un médicament
Toute pilule chez le chat a l’énergie potentielle pour atteindre la vitesse nécessaire au renvoi.

Loi d’écoute sélective
Bien que le chat ait la faculté d’entendre l’ouverture d’une boîte de thon a 1km à la ronde, il ne peut pas entendre un ordre donné à  30 cm de lui.

Loi de conservation de masse
La masse du chat augmente de façon proportionnelle au confort des genoux qu’il occupe.

Loi de probabilité du chat (principe certain)
On ne peut pas prédire où se trouve un chat. On ne peut que prédire l’endroit où il pourrait éventuellement se trouver.

Loi d’incertitude
Le chat ne sait pas où il veut être. La meilleure position est ni à l’intérieur, ni à l’extérieur, c’est à dire sur le pas de la porte, celle-ci restant à moitié fermée (ou à moitié ouverte).

Loi de l’obéissance chez le chat
A découvrir…...

http://www.heidecker.eu/Chat/ChatLois.htm

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 10:00

orignal-pris-ds-sentier-Skyline-Htes-Terres-Martin-Cathrae.jpg

Photo d'un orignal pris sur le sentier Skyline au Parc national des Hautes-Terres du Cap-Breton par Martin  Cathrae pour Wikimedia Commons

Mes jeunes pigeons voyageurs ont eu la chance d'apercevoir des orignaux sur l'Ile du Cap-Breton.

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Alors je vais vous présenter ce beau et majestueux animal.

L orignal en Amérique du Nord appelé « élan » en Europe est le plus grand des cervidés actuels. L’origine du nom « orignal » vient du mot basque oreinak, qui signifie « cervidés ». Des preuves archéozoologiques montrent que l'élan a été présent dans pratiquement toute l'Europe de l'ouest, il y a environ 800 000 ans. Des populations d’élans ont survécu jusqu’au Moyen Âge, au moins dans les plaines humides en France, en Belgique, mais aussi en Suisse et en Allemagne avant que la chasse (pour la viande et les trophées) ne les élimine de ces contrées. En Europe, l’élan a donc failli disparaître alors qu’il était largement présent durant la Préhistoire.Depuis que sa chasse est mieux contrôlée, et que des programmes de réintroduction et de protection lui ont été consacrés, des populations se sont localement reconstituées dans certaines régions russes au cours du XXe siècle. Dans la péninsule Scandinave, on en compte aujourd’hui 200 000  environ. En Sibérie, il n’en restait presque plus en 1974 : actuellement 22 000 à 24 000 profitent des immenses zones humides. 100 à 120 individus vivent dans le Parc Naturel National de Kampinos en Pologne. En France, une réintroduction est à l’étude en France, en Normandie, dans le Marais-Verni… Mais l’élan nécessite un territoire assez vaste. Le maintien dans un enclos augmente le risque de parasitisme lié à la promiscuité et cause une croissance anormale des sabots qui s’usent moins quand l'animal se déplace peu. Il apprécie les forêts très humides et ouvertes.

L’orignal est un animal indépendant et solitaire en été, qui ne vit en couple qu’au moment du rut (mi-septembre à mi-octobre). Les mâles ne forment pas de harems. Il peut parcourir des distances importantes et traverser des bras de fleuves à la nage. Souvent en été, agressé par les mouches et les taons, il s’immerge dans l’eau afin de se débarrasser de ses hôtes encombrants. ll se nourrit essentiellement d’herbe, de plantes aquatiques qu’il peut brouter la tête entièrement immergée sous l’eau), de feuillage, de branches et d’écorce de saule ou de bouleau et de divers végétaux. Il consomme accessoirement des champignons, des mousses et des lichens. Comme une chèvre, il peut se dresser sur ses pattes postérieures et en tendant le cou, brouter dans les branches jusqu’à près de 3 mètres de hauteur. En hiver, il peut perdre jusqu'à 20 % de son poids. La longueur inhabituelle de ses pattes donne à l’élan une démarche particulière. Son allure habituelle est un trot qui paraît mal assuré, mais il est capable de galoper et d’atteindre une vitesse de 55 km/h. Son museau est long et poilu à l’exception d’une petite zone triangulaire sous les narines. Seul le mâle a des bois pouvant dépasser 1,60 m de largeur (20 kg) ; ils sont larges et plats avec de petites pointes (en novembre, le cervidé perd sa parure). Il possède aussi une poche poilue sous le cou, appelée « cloche ». Il pèse entre 500 kg et 700 kg, et la femelle entre 350 kg et 580 kg. Le petit pèse environ 15 kg à la naissance mais grandit rapidement. Les élans ou orignaux vivent dans les forêts boréales et les forêts mixtes de feuillus de l’hémisphère nord, sous des climats tempérés à subarctiques. En Amérique du Nord, leur aire de répartition comprend tout le Canada et l’Alaska, une grande partie de la Nouvelle-Angleterre, et le nord des Montagnes rocheuses. Après son introduction sur Terre-Neuve au début du XXe siècle, l’orignal est maintenant l’ongulé dominant du territoire.

Repost 0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 10:00

chat-joelle-atout-chat.jpg                          © Ne pas copier la photo SVP

Mes chaminautes Joëlle et Pascal d'Atoutchats

www.atoutchats.netont enregistré un CD de 14 chansons  

Voici la 4e chanson très chat du duo Cat' à Strophes...

Le pacha pas chat

Quand une passionnée de chat tombe amoureuse d'un homme à chien, qu'est-ce que ça donne ? 

A écouter ici : 

http://www.youtube.com/watch?v=wpVBZfLVkoE

 Vous voulez entendre les 3 premières ?

C'est ici :

http://kimcat1b58.over-blog.com/article-de-mon-vivant-118141415.html

 

NB : Ceux qui désirent leur CD, et se recommandent de ma part, les frais de port vous seront offerts ; ainsi, vous ne payerez le CD que 14 euros !

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 08:00

Piste-Cabot-pres-de-Cap-Rouge-dr-wilson-wikimedia.jpg

           Piste Cabot près de cap Rouge sur l'île du Cap Breton

                (Auteur Dr Wilson pour Wikimedia Commons)

Il y a quelques jours, mes jeunes pigeons-voyageurs visitaient le Parc national des Hautes-Terres du Cap Breton

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton (Cape Breton Highlands National Park) est un parc national canadien situé au nord de l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Ce parc, crée en 1936, s'étend sur les territoires des comtés d'Inverness et de Victoria. Il est accessible grâce à la piste Cabot (route panoramique de 300 kilomètres de long). Sa superficie est  de 950 km2 et occupe 20 % de l'île du Cap-Breton. Sa situation entre le golfe du Saint-Laurent et l'océan Atlantique influence le climat, en causant des changements rapides de température, des redoux en hiver, du brouillard et un enneigement abondant, de l'ordre de 300 à 400 centimètres par hiver. Le parc abrite une quarantaine d'espèces de mammifères. Les principales espèces de la forêt acadienne sont le renard roux, l'ours noir, le lynx du Canada, le cerf de Virginie, la souris-sauteuse des bois et des champs ainsi que  la musaraigne cendrée. Le lièvre et la martre d'Amérique, l'écureuil roux, le campagnol à dos roux de Gapper, le lynx du Canada et l'orignal (visible dans tout le parc) vivent dans la forêt boréale.

Les mammifères marins les plus souvent observés dans les eaux limitrophe du parc sont le globicéphale noir, le petit rorqual, le dauphin à flancs blancs et le phoque commun. Il est aussi visité en quelques rares occasions par le rorqual à bosse, le marsouin commun, le rorqual commun et le phoque du Groenland.

Il y a plus de 200 espèces d'oiseaux dans le parc, où la moitié se reproduit. Le rivage est un lieu de nidification des oiseaux durant l'été pour le goéland marin, le guillemot à miroir, le grand cormoran et le cormoran à aigrettes. D'autres oiseaux passent l'hiver sur le rivage : l'eider à duvet, le garrot à œil d'or, la macreuse, le harle huppé et le guillemot marmette. Même si le Cap-Breton n'est pas situé sur les grandes routes migratoires, certains oiseaux comme le chevalier grivelé et le plongeon huard font un arrêt au parc. On trouve dans la forêt acadienne : le viréo aux yeux rouges, le merle d'Amérique, la grive à dos olive, le geai bleu, la mésange à tête noire, le cardinal à poitrine rose, le bruant à gorge blanche, les parulines (couronnée, flamboyante et des ruisseaux)…

Des salamandres, des grenouilles, des crapauds, des couleuvres, des tortues, des poissons d’eau douce et d’eau de mer peuplent le parc (saumon, anguille, flétan, morue...)

A ce jour, plus de 4 000 espèces d'insectes et d'araignées terrestres et dulcicoles y ont été recensées (dont 40 espèces de demoiselles et de libellules).

Le parc a reçu 193 000 visiteurs au cours de l'année 2010–2011.  La chasse est interdite à l'intérieur du parc et fortement réglementée en périphérie (de même que la pêche sportive, permise à certains endroits, moyennant des droits)

NB : L’île du Cap-Breton, (anciennement appelée Île Royale), grande île de la Nouvelle-Écosse (6 352 km2)  est  située au nord-est de la partie continentale de la province. La langue anglaise est dominante, mais le gaélique et le français y sont largement utilisés. Géologiquement, des preuves montrent que le Cap-Breton faisait partie de l’Écosse lorsque la plaque nord-américaine se sépara de celle de l’Europe il y a cent millions d’années !

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 10:00

annette-loginova-russe.jpg

            Peinture sur soie d'Annette Loginova

                      (Artiste russe)

Ma chaminaute Hélène m'a envoyé des extraits du livre Lois de la thermodynamique du chat que je partage avec vous. Après mon premier article, en voici 6 autres à découvrir :

Loi de présence à la table du dîner
Le chat doit être présent à tout repas quand quelque chose de bon est servi.

Première loi de conservation d’énergie
Le chat sait que l’énergie ne peut être ni créée ni détruite et utilisera donc le moins d’énergie possible.

Deuxième loi de conservation d’énergie
Le chat sait aussi que le seul moyen de stocker l’énergie est d’avoir un maximum de sieste

Loi de recherche du confort aléatoire
Le chat cherche en permanence et, en général prend possession de l’endroit le plus confortable

Loi d’occupation de boîte ou sacs
Tout sac où boîte dans une pièce donnée doit contenir un chat dans la seconde qui suit.

Loi du remplacement des meubles
Chez le chat, le désir de faire ses griffes sur un meuble est directement proportionnel au prix du meuble.

http://www.heidecker.eu/Chat/ChatLois.htm

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 10:05

Drapeau--Acadie-wiki.png

                Le drapeau d'Acadie (Photo wikimédia Commons)

Près de 4 millions d'Acadiens en Amérique du Nord :

Dont 1 million au Québec

2 millions aux Etats-Unis

Lise, ma fidèle copinaute québécoise m'a transmis un lien très instructif sur la parlure d'Acadie pas si lointaine de notre bon vieux français et qui m'a beaucoup amusée :

http://drobicho.com/lapiquine/dictionnaire_acadien/

Voici un aperçu de ce petit lexique posté par Lapiquine :

Des mots piochés rien que pour vous en Acadien/Français

Asteur : à cette heure, maintenant

Attirail : chose

Dégarpiller : s'en aller à toute vitesse

Avoir la guerlu : ne pas se sentir bien

Hâvrer : arriver

Hivarner : passer l'hiver

Manger à ventre déboutounné : être gourmand

Pas marquer les points et les virgules : tout dire, rien omettre

Passe-droit : peine

Patarasse : beaucoup

Penaîllons : linge usé

Pesant : cauchemar

Piâller : pleurer

Plonger de sa chaise : s'endormir

Ragnâsser : murmurer

Ravigotter : guérir

Sormant : sûrement

Troquer : échanger

Trounion : le coeur d'une pomme

Un petit filabe : presque

Valdrague : désordre

Varguer : rire aux éclats

Yarner : conter des histoires

Verdasses : gestes

NB : Native de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, Marie-Colombe se livre en tant qu'écrivaine, dramaturge et conteuse. Suivant les traces de son oncle le Père Anselme Chiasson, elle s'est lancée dans la culture acadienne. De là sont nés les Éditions de la Piquine ainsi que le Théâtre de la Piquine. De par ses expériences et son talent à raconter devant un public, Marie-Colombe s’inscrit parmi les conteuses acadiennes à découvrir...

Repost 0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 10:00

polytrans chiens et chats

Vous cherchez un article pour votre chat ou pour votre chien ? Vous pouvez le dénicher sur le site de Polytrans ! La société Polytrans est spécialisée depuis 29 ans dans la fabrication et la vente par correspondance d'articles pour chiens et chats. Si vous le souhaitez, vous pouvez commander le catalogue papier. Il vous sera expédié gratuitement :

http://www.polytrans.fr/recevoir-le-catalogue/

Vous pouvez consulter l'espace Conseils chiens, Conseils chats (Cécile est là pour vous aider et répondre aux questions que vous vous posez sur votre chat). Vous pouvez rechercher une annonce dans l'annuaire : 3747  y sont déjà répertoriées dans 400 catégories (éleveurs de chiens et de chats de races, éducateurs canins, refuges SPA, métiers animaliers...)

Polytrans pour tous ceux qui ont du flair, c'est ici :

Jouets Kong

NB : en plus de ce billet, vous pouvez cliquer quand vous voulez sur le lien du site Polytrans visible à tout moment sur mon blog, dans la colonne de droite avec ce logo félinpolytrans-chat.jpg

Repost 0
Published by kimcat - dans Bon à savoir
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:02

nicolas-1er-chat-libre-de-montmartre.jpg

            Photo de Nicolas 1er chat libre de Montmartre

En 1977, les chats du Cimetière Montmartre étaient capturés à la demande de la ville de Paris et, selon la réglementation relative aux chats errants, mis en fourrière et euthanasiés après le délai de garde réglementaire. S'opposant à cette méthode, Michel Cambazard et des riverains ont créé le Comité de défense des bêtes libres du 18° arrondissement, qui allait devenir l'Ecole du Chat, et dont l'objet était la prise en charge des chats : stérilisation, tatouage et remise sur leur territoire. Ce petit groupe de bénévoles, sans aucune aide logistique ni financière, a donc capturé et stérilisé les chats de Montmartre ; le 18 juin 1978, Nicolas, stérilisé et tatoué AA0831 est relâché au Cimetière, et devient le premier chat libre de France

C'est donc en 1978, en voulant porter secours à sa voisine, Michel Cambazard, photographe de son état, va se retrouver défenseur des chats errants.. Ce jour là, Madame Delassens, fidèle nourricière des chats du Cimetière Montmartre, est refoulée par les gardiens qui ont pour ordre de lui interdire l'accès du cimetière, ainsi qu'à toutes les dames qui apportent la soupe populaire aux matous abandonnés. Une opération de ramassage de ces chats est organisée par la ville pour raison sanitaire : ces chats capturés par les services municipaux sont destinés à la fourrière, et à l'euthanasie s'ils ne sont pas identifiés ni réclamés par leur propriétaire ! Scandalisé, Michel Cambazard ameute le quartier par affichage sauvage et rassemble à la Conservation du Cimetière, plus de soixante dix personnes - 70 amis des chats - Après une discution houleuse avec Monsieur BRAULT, ce dernier accepte de renoncer à ces ramassages, pour stériliser, tatouer et relâcher ces chats sur leur lieu de vie.... Voici comment est née l'Ecole du Chat : du refus de quelques personnes qui « aimaient ces chats » et qui n'acceptaient pas le sort qui leur était injustement réservé, tout simplement parce qu'ils n'avaient plus de maîtres, plus de domicile et plus d'identité.... Ces « amis des chats se sont mobilisés sur le terrain, pour les captures, les transports chez le vétérinaire, les convalescences des chats dans leurs petits appartements parisiens, ceci n'étant possible que grâce aux cotisations des adhérents qui s'étaient aussi mobilisés : car il n'était pas question de quémander la moindre subvention auprès de la Mairie, pour une opération qui allait à l'encontre des Règlements sanitaires ! Oui, il fallait d'abord sauver les chats errants ! Il fallait oser ...

Source :  http://www.ecoleduchat.asso.fr/histoire.html

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé