Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 10:00

Harfang_en_vol-image-tiree-du-site-web-du-gouvernt-queb.jpg

               Harfang, emblème aviaire du Québec, en vol

         (Image tirée du site web du Gouvernement du Québec)

Après La parlure acadienne  voici la parlure québécoise.

J'ai relevé quelques expressions pour vous :

Agasse-pissettte : une allumeuse

Avoir la chienne : avoir peur

Bécosses : les toilettes

Bibitte : un insecte

Bobettes : sous-vêtements, culottes

Coquerelle : le cafard

Débarbouillette : gant de toilette

Dispendieux : coûteux, cher

En criant lapin : en un rien de temps

Foufounes : fesses

Minoucher : caresser

Niaiseux : imbécile

Quétaine : ringard

Vous pouvez consulter les autres ici :

http://www.aventuresnouvellefrance.com/blog/expression-quebecoise-definition

 

Et les mots qui prêtent à sourire ou au quiproquo en France

·   Turluter : Fredonner
·    Le pedigree : Le C.V.
·    Les gosses : Les testicules
·    Le bidou : Le fric
·    C'est écoeurant : C'est fabuleux
·    Il mouille : Il pleut
·    Capote pas : Ne t'énerve pas
·    Grimper dans les rideaux : Se fâcher violemment

A voir sur cet autre site pour vous amuser :

http://www.lespasseurs.com/Parlure_Quebecoise.htm

 

Rappelons que le Québec est une province francophone du Canada (la plus grande avec une superficie de 1 667 441 km2). Il constitue un État fédéré dont Québec est la capitale et Montréal la métropole la plus importante. Situé au nord-est de l'Amérique du Nord, entre l'Ontario et les provinces de l'Atlantique, il partage sa frontière sud avec les États-Unis et est traversé par le fleuve Saint-Laurent qui relie les Grands Lacs à l'océan Atlantique. Le Québec compte une population de plus de huit millions de personnes (dont une majorité de Québécois francophones). La langue officielle y est le français. Le vocable « Québec » signifie « là où le fleuve se rétrécit » en langue algonquine (langue amérindienne).

Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 10:00

chat-trouve-identifie.jpg

Des bénévoles ont créé un site pour vous aider à retrouver les propriétaires de chats perdus ayant une identification.

Vous avez trouvé un chat identifié ? Les vétérinaires, SPA, fourrières, associations, n'ont pas toujours beaucoup de temps à consacrer à la lecture du tatouage, surtout s’il est partiellement effacé et difficile à déchiffrer. Il arrive aussi que les renseignements sur le détenteur ne soient pas à jour sur le fichier central (I-CAD) : numéro de téléphone erroné, nom ou adresse changée, etc..

Cette équipe très motivée a donc décidé de consacrer tout le temps nécessaire à déchiffrer un tatouage, à trouver un maître. Elle fera donc tout ce qui est possible pour vous épauler, et aider l'animal à retrouver sa famille.

http://www.chat-trouve-identifie.fr/

A diffuser massivement sur vos blogs, sites et réseaux sociaux... A mettre aussi dans vos favoris, car nous pouvons en avoir besoin un jour….

NB : Lisez le billet à la mémoire d'Angelica

http://www.chat-trouve-identifie.fr/angelica/

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 17:26

tatyana-rodionova-13.jpg

                Tableau de Tatyana Rodionova

 

Il en est de tout noirs, des chats d'Andalousie

Exubérants d'amour et fous de jalousie :

Des chats à la peau brune, au pelage soyeux,

Sortant au moindre appel de leur douce paresse

Pour se tendre à la main d'où leur vient la caresse

Et se cambrer joyeux !

 

Il en est de tout roux, des grands chats d'Allemagne,

Importés sur le Rhin du temps de Charlemagne :

Des chats très froids, très mous que chacun peut saisir,

Sans les tirer de leur état sporifère,

Des chats qu'on flatte en vain et qui se laisse faire

Sans plainte et sans plaisir !

 

Il en est de tout blanc comme un bloc de Carrare,

Des chats immaculés, le chat vierge - très rare -

Farouche au premier qui les frôle de près,

Egratignant leur maitre aussitôt qu'il fait mine

D'effleurer de ses doigts leur délicate hermine ...

Mais se calmant après.

 

Il en est des petits, de moyens et d'énormes,

D'obèse de fluets et de toutes les formes.

Certains baillent d'ennui, certains autres sont gais ;

Certains ont par moments des ardeurs érotiques,

Certains sont au contraire, hébétés, chlorotiques,

Tristes ou fatigués.

 

Mais comme dans l'Eden, les chats de l'Eve humaine

Sont soumis de naissance au même phénomène,

Qu'ils soient noirs, blancs ou roux, dodus ou rabougris,

Dès que la nuit s'abat sur les toits et les tentes

Toutes les femmes ont des ivresses latentes,

Et tous les chats sont gris !

 

(Henry de Fleurigny, Poèmes choisis, 1916)

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 10:04

Beluga_Whale_TadoussacQuebec_CanadaLuca_Galuzzi_2005.jpg

             Photo d'un béluga blanc à Tadoussac en 2005

             (Auteur Luca Galuzzi pour Wikimedia Commons)

Mes jeunes pigeons-voyageurs étaient dans la baie de Tadoussac le 18 juin dernier

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Partons y faire un petit tour :

Avec la route des Baleines comme fil conducteur, un littoral majestueux, des forêts infinies et des rivières sauvages comme décors, la Côte-Nord est une destination d'évasion par excellence. Elle est constituée de deux régions touristiques, celle de Duplessis et de Manicouagan. Tadoussac, qui marque l'entrée dans cette dernière, est non seulement l'un des plus anciens et des plus beaux villages du Québec, mais aussi un point de rendez-vous incontournable pour l'observation des baleines. Membre du Club  des plus belles baies du monde, la baie deTadoussac est postée au coeur du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. La rencontre entre les eaux douces du fjord du Saguenay et celles salées, de l'estuaire du Saint-Laurent génère un milieu très courtisé par les mammifères marins. 13 espèces de baleines fréquentent le fleuve, dont la baleine bleue, le petit rorqual, le rorqual commun, le rorqual à bosse, le béluga blanc, le cachalot... 

Le 18 octobre 2008, j' y étais (émerveillée) et je raconte ici ma croisière aux baleines sur le fleuve Saint-Laurent

http://kimcat1b58.over-blog.com/article-25418695.html

A noter : le mot "Tadoussac" signifie mamelon...

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 10:00

maison-des-singes.jpg

Après avoir adoré De l'eau pour les éléphants, j'avais très envie de lire La maison des singes  de Sara Gruen. C'est chose faite et je ne suis pas déçue ! Publié en juin 2011, c'est un livre remarquable... Et je vous le conseille vivement.

En voici la 4e de couverture :

Sam, Bonzi, Lola, Mbongo, Jelani et Makena ne sont pas des singes ordinaires. D'une intelligence très proche de celle des humains, ils sont capables d'amour et peuvent communiquer en langage des signes. Ces six bonobos font l'objet d'études très poussées dans un laboratoire de Kansas City, dirigé par Isabel Duncan, une jeune chercheuse qui nourrit plus d'affinités pour les animaux que pour les êtres humains. Mais lorsque, à la suite d'une explosion, les grands singes se retrouvent en liberté, objets des plus basses convoitises, Isabel est prête à tout pour les sauver. Même à se compromettre avec un séduisant journaliste, un végétalien aux cheveux verts et une star du cinéma à la retraite... Depuis toujours Sara Gruen se passionne pour la condition animale et son nouveau roman, extrêmement documenté, tour à tour drôle et émouvant, est aussi palpitant qu'un thriller. Peu de livres peuvent changer notre vision du monde, mais à la lecture de La Maison des singes, vous tomberez à jamais amoureux de ces lointains cousins, aussi fascinants que menacés.

Canadienne, cavalière émérite, engagée auprès d’organisations de protection des animaux, Sara Gruen  puise son inspiration dans sa passion pour les animaux...

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 10:00

Capchat-la-nuit-par-gagnon-roger.jpg                 Le Cap-Chat de nuit en Haute Gaspésie

                    (Auteur Gagon Roger pour Wikipedia)

Il existe deux théories quant à l'origine du nom de la localité. La première est toute simple : le Cap-Chat, avec son rocher ressemblant à un chat qui en serait la souche. Selon une légende, un chat se promenant sur la grève, tuait et dévorait de nombreux animaux. La fée-chat, passant par là, l'accusa d'avoir mangé sa progéniture et le transforma alors en rocher pour l'éternité. L’autre théorie, la plus plausible viendrait de  la déformation du nom d'Aymar de Chaste, lieutenant général de la Nouvelle-France en 1603. Cap-Chat est devenu synonyme d'énergie éolienne. On y trouve un parc de 76 éoliennes à axe horizontal exploitées sur une base commerciale…

Le 12 juin dernier, mes jeunes pigeons-voyageurs se trouvaient au Parc national de Forillon en Gaspésie.

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Allons faire un petit tour en Gaspésie :

La Gaspésie est une péninsule canadienne située au sud-est du Québec à l'est de la vallée de la Matapédia et entourée des eaux du fleuve Saint-Laurent au nord, du golfe St-Laurent à l'est et de la baie des Chaleurs au sud. Le nom de « Gaspésie » est un dérivé du mot Gaspé qui est un dérivé du terme micmac signifiant « fin des terres ». La péninsule gaspésienne est riche de ses paysages de mer et de montagne, de ses vallées, de ses baies et de ses côtes des plus diversifiées et pittoresques. Elle fut le berceau du Canada lors du débarquement de Jacques Cartier en 1534. Tour à tour terre d’accueil pour les Micmacs, Acadiens, Loyalistes, les pêcheurs jersiais et normands, basques, bretons, les émigrés irlandais, écossais, belges et les migrations des canadiens-français, la Gaspésie en conserve la marque encore aujourd'hui tant par ses toponymes évocateurs que par les différents accents pittoresques qui se succèdent d’un village à l’autre. La superficie de la Gaspésie est équivalente à celle de la Belgique avec ses 30 341 km2. Sa population est d'environ 80 000 habitants. La Gaspésie est constituée de cinq régions naturelles et touristiques : la Côte, la Haute-Gaspésie (falaises et montagnes qui marquent la fin de la chaîne des Appalaches).une partie de la Pointe (partie extrême de la Gaspésie allant de Grande-Vallée à Port-Daniel et baignant dans le golfe du Saint-Laurent) la Baie-des-Chaleurs (englobe la parc national de Miguasha, qui protège le site contenant de nombreux fossiles de plantes et d'animaux) et la Vallée de la Matapédia (la partie à l'ouest de la Gaspésie et la seule à ne pas avoir accès à la mer). La Gaspésie possède de nombreuses rivières qui sont toutes quasiment orientées nord-sud ou sud-nord. Son climat boréal est plus rigoureux que celui du reste du Québec du fait de l'influence du golfe du Saint-Laurent. Le vent et le brouillard sont aussi des paramètres climatiques très présents. D'ailleurs les phares sont nombreux car la navigation a toujours été dangereuse dans le golfe du Saint-Laurent et les différentes baies de la péninsule. La faune, d'une grande richesse, comprend de nombreux oiseaux ainsi que de grands mammifères. La région est réputée pour l'observation ornithologique avec plus de 300 espèces d'oiseaux comme le fou de Bassan, le grèbe jougris, le bihoreau gris, l'autour des palombes ou l'eider à duvet.

On y découvre aussi de nombreux mammifères marins notamment au large de la Pointe Forillon. Quelques baleines comme le rorqual bleu, le rorqual commun ou le petit rorqual sont communes dans la région. Des phoques gris ou commun peuvent être observés depuis la côte. Les mammifères terrestres caractéristiques  y sont l'ours noir, l'orignal (élan d'Amérique) et le cerf de Virginie. La région possède l'unique troupeau de caribous installé au sud du fleuve Saint-Laurent depuis 1930. Il réside dans le parc national de la Gaspésie et on estime la taille du troupeau de 150 à 200 individus. Ce troupeau et son habitat sont très protégés car il représente l'unique troupeau isolé du sud du Québec et son déclin durant les cent dernières années est très important. Contrairement aux caribous, l'orignal est très présent en Gaspésie avec une densité très importante de 4,16 orignaux par 10 km² et une population totale d'environ 5 000 individus.  Cette densité s'explique par l'absence de prédateurs. Néanmoins, la chasse à l'orignal, qui est très prisée des Gaspésiens, a lieu une fois par an et dure environ une semaine. Par ce moyen on tente de réguler le nombre d'orignaux en Gaspésie…

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:00

Panneau-routier-felin-FB.jpg

Sympa, ce panneau routier pour signaler la présence de chats et d'inviter les automobilistes à lever le pied afin de ne point les écraser lorsque ceux-ci traversent. Mais il n'existe pas en France, seulement dans certains pays nordiques. Ce serait si bien pourtant ! Beaucoup trop de nos petits félins finissent tragiquement leur vie sous les roues d'une voiture...

Repost 0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 10:02

maria-ilieva-poussins-art-com.jpg

                          Tableau de Maria Ilieva

L'élevage industriel nuit gravement à la santé et à l'équilibre des animaux de la ferme... C'est la poule qui fait l'oeuf mais c'est l'oeuf intensif qui tue la poule.Il y a à peine une cinquantaine d'années, une poule pondait 180 oeufs par an. Aujourd'hui dans un élevage intensif, elle est forcée d'en pondre 300 ! Du fait de cette sollicitation intensive, un grand nombre de poules souffrent de maladies de l'oviducte ; ce conduit qui achemine les oeufs grossit et des tumeurs cancéreuses s'y développent. La promiscuité des cages et la sélection génétique pour cette production maximale d'oeufs rendent les poules agressives... Pour remédier à ce problème, l'homme a inventé le débecquage, une douloureuse mutilation du bec... Usées trop vite, dédaignées, maltraitées lors du transport vers l'abattoir, ces malheureuses poules en fin de course achèvent leur triste vie en sous-produits entrant dans la composition de soupes en sachet ou de pâtées pour chiens... Que dire des poulets de chair ? Ce sont des poussins rendus obèses articiellement pour être plus vite consommés. Prostrés sur un sol souvent souillé de déjections, ils souffrent de lésions, de brûlures et d'irritations au ventre et aux pattes. 800 millions de poulets de chair sont élevés ainsi chaque année en France, dont 80% élevés de manière intensive, dans des hangars où peuvent être entassés 25 000 oiseaux ou plus, soit 20 poulets au m2 ! Et tous ces poussins mâles qui sont broyés vivants dans des machines, est-ce normal ? Sans oublier les chapons métamorphosés en produit de luxe pour Noël, qui sont des poulets castrés à vif, sans anesthésie... Cette surproduction animale est inacceptable !

"On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux." (Mamatma Gandhi)

Le degré de civilisation est tombé bien bas !

On est bien loin de la jolie image pour illustrer mon article, qui fleure bon la campagne...

La Protection Mondiale des Animaux de Ferme  www.pmaf.org dénonce les méfaits de la surprodictivié sur l'animal, oeuvre pour faire évoluer la réglementation française et européenne protégeant les volailles de chair. Elle poursuit son action auprès des législateurs pour que soit mis un terme aux pratiques cruelles et douloureuses... Alors je n'hésite pas à la soutenir et à signer ses pétitions lorsque c'est nécessaire...

Repost 0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 10:50

iroise-de-chris-15-juin-2013.jpg

                                             Iroise

ionas-chris-16-juin-2013.jpg

                                             Ionas

Ismène Angkor 2013-06-16 a                                             Ismène

Ces trois magnifiques chatons Angoras Turcs, nés le 17 avril 2013 à la Chatterie du Temple d'Angkor, sont disponibles

Iroise, une petite coquine black silver tabby, facétieuse, très joueuse et très gourmande

Iroise, chatonne disponible.

Ionas, un petit prince red silver bien clair qui adore les câlins et ronronne beaucoup 

 Ionas du Temple d'Angkor. Disponible.

Ismène, qui qui comme sa soeur est black silver tabby

Vous pouvez aussi aller admirer la belle Irène (réservée) 

Irène du Temple d'Angkor.

IMPORTANT : Chaque chaton est pucé, vacciné et a son pedigree LOOF. Prix : 900 euros voir  Conditions d'achat des chats.

Facilités de paiement -possibilité de payer en plusieurs fois

Renseignements au 06 64 12 22 94

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 10:02

sommet-mt-carleton-avec-sa-tour-incendie-par-fralambert-wki.jpg          Sommet du Mont Carleton avec sa tour d'incendie

                          (Auteur Fralembert pour Wikipedia)

Le 9 juin dernier, mes jeunes pigeons-voyageurs visitaient le Parc national du Mont Carleton sous la pluie.

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Allons y faire un petit tour...

Le parc provincial du Mont-Carleton (Mount Carleton Provincial Park) est situé dans le comté de Restigouche, au nord du Nouveau-Brunswick. Son principal sommet est le mont Carleton, qui est aussi le point culminant de la province (817 m) ; il a été nommé ainsi en l'honneur de Thomas Carleton, qui fut le premier lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick de 1786 à 1817. La moitié du parc est située sur les lieux de deux incendies de forêts, le premier en 1925 et le second en 1933. On retrouve dans le parc 30 espèces de mammifères : le cerf de Virginie,  l'orignal, le renard roux, le coyote, le couguar, l'ours noir,  l'écureuil roux, le tamia rayé, le lièvre d'Amérique et le Castor du Canada. C’est aussi le seul endroit de la province où l'on ait vu la musaraigne de Gaspé et le campagnol des rochers. Deux mammifères ont disparu du parc au cours du XXe siècle, le loup de l'Est et le Caribou des bois. Il y aurait 100 espèces d'oiseaux qui fréquenteraient le parc, dont les plus courantes comme l'hirondelle bicolore, le merle d'Amérique, la grive solitaire, le gros-bec errant et le bruant à gorge blanche On dénote aussi la présence de la grive de Bicknell et du plongeon huard. Ce parc provincial de forêts touffues sillonnées de rivières et de lacs est surplombé de montagnes des Apalaches. On peut y faire de nombreuses activités dont la pêche, la randonnée pedestre, la bicyclette, le ski de fond en hiver, ou tout simplement profiter de la plage d'eau douce l'été. En 2009, il a été reconnu comme réserve de ciel étoilé par la société royale d'astronomie du Canada. (Source Wikipedia)

Repost 0

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé