Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 17:12

automne-fb-12-10-13.jpg

Je reste moins longtemps sur la toile et je passe beaucoup trop de temps sur ma messagerie pleine à craquer et du coup, ça coince !  Je ne peux plus me balader sur vos blogs comme je le voudrais ( surtout ceux de Palominette, Féthi, Niki, Zaza, Chat des îles, Blanche, Khanel, Indy/Eirwena,Texas, Witney, Marielle, Manu...). C'est pourquoi mes chers copinautes, je vous adresse ce petit message personnel afin de vous remercier de vos passages et de vos commentaires qui me font toujours plaisir. Soyez juste un peu patients. Sachez que je ne vous oublie pas pour autant. Bonne soirée à vous tous !

Repost 0
Published by kimcat - dans Blogopotes
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 10:02

papier-wc.gif

Le chat est un animal très propre, qui ne néglige jamais sa toilette, et apprend, normalement, très vite à faire ses besoins dans sa litière. Mais il arrive parfois qu'un chat propre fasse soudainement ses besoins n'importe où, au grand dam de ses humains de compagnie. Quelles peuvent être les raisons de ce problème ? Et que faire quand un chat n'utilise plus sa litière ? Quelques pistes et conseils ici :

http://wamiz.com/chats/conseil/mon-chat-n-est-pas-propre-pourquoi-et-que-faire-4030.html

Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:01

leo_.jpg 

Le 29 septembre, j'avais une belle surprise, venant du Québec dans ma boîte aux lettres ! Ce petit livre paru en octobre 2012 (Dauphin Blanc) m'a été offert par Mimi, qui a pensé à moi en l'achetant en double, pour m'en envoyer un. J'ai beaucoup aimé bien évidemment et je vous propose de le découvrir. En voici la 4e de couverture :

Léo le chat est ambitieux : il veut être un lion et devenir le roi de la jungle ! Dans notre société d'hyperconsommation, le système crée des ambitions qui nous poussent à toujours plus, toujours mieux, plus vite et plus souvent. Coachs, mentors et idéalistes concoctent, dans ce système de désirs, la « Recette du succès », le « Secret de la réussite » et encore la « Formule du bonheur » dont l'accomplissement n'est jamais tributaire de leur seule application intégrale. Pour réaliser son rêve, Léo assiste donc à l'un de ces séminaires où il est question de pensées positives, de visualisation et d'attitude gagnante. De retour à sa réalité, Léo passe de l'euphorie à la désillusion puisqu'il est toujours un chat ! Mais la vie lui réserve autre chose de bien plus compatible avec sa vraie nature. Cette histoire est un conte actuel et rafraîchissant qui donne envie de rester soi-même.

Architecte, urbaniste, femme d'affaires, Anouk Poulin est passionnée par les relations humaines et les grands phénomènes sociaux actuels. Issue d'une époque où tout est possible et l'ambition, maîtresse du jeu, elle expérimente plusieurs projets qui lui ont permis de tester cette philosophie. Curieuse de savoir pourquoi le succès ou le bonheur est un secret, elle a étudié plusieurs formules populaires proposées et participe à plusieurs séminaires de coaching donnés par des sommités comme Stephen Covey, Anthony Robbins et Pierre Morency.

Je remercie chaleureusement Mimi :

http://simplementlaviemimi.over-blog.com/

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 14:15

pont-golden-gate-sf-david-ball.jpg

          Golden Gate Bridge (Auteur photo David Ball)

                                  Wikipedia

Continuons notre visite de SF et aussi pour répondre aux interrogations des jeunes pigeons-voyageurs sur l'origine du nom et de la couleur du Pont Golden Gate...

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Le Golden Gate Bridge (« pont de la porte d'or ») , 2737 m de long, 27 m de large et 230 m de haut, est un pont suspendu de Californie qui traverse le Golden Gate, détroit qui correspond à la jonction entre la baie de San Francisco et l’océan Pacifique. Jusque dans les années 1840, le détroit était appelé « Boca del Puerto de San Francisco » (« entrée du port de San Francisco »). Le nom de « Golden Gate » (« Portail d'or ») fut donné en 1848 par John Charles Frémont (1813-1890, officier explorateur américain qui fut le 1er candidat au poste de Président des USA de l'histoire du Parti Républicain), comme il le notera dans ses mémoires.  Il relie ainsi la ville de San Francisco, située à la pointe nord de la péninsule de San Francisco à la ville de Sausalito, située à la pointe sud de la péninsule du Comté de Marin. Financée par la WPA, sa construction, qui s’est heurtée à de nombreuses difficultés ( financement, opposition des compagnies maritimes ainsi que des militaires) a débuté en 1933 et s’est étalée sur une durée de quatre ans, pour s’achever en 1937. De plus le projet représentait un véritable défi dans la mesure où le détroit du Golden Gate était réputé pour ses contraintes naturelles importantes : courants dangereux, vents violents ou encore brouillard marin chargé de sel corrosif représentaient des obstacles majeurs à l’érection d’un tel ouvrage. Le nom de la structure fut choisi en 1927, lorsque M. M. O’Shaughnessy, ingénieur de San Francisco mentionna pour la première fois le Golden Gate Bridge, en référence au détroit qu’il devait traverser. Pour pouvoir le mener à bien, il fallait un génie du bâtiment. Un seul homme répondit à l’appel : un ingénieur d’origine allemande résidant à Chicago, Joseph Strauss 1870-1938). Strauss était spécialisé dans la construction de ponts, puisqu’il comptait quelque 500 ponts à bascule à son actif. Depuis le début du XXe siècle, et plus précisément depuis la reconstruction consécutive au séisme de 1906, la ville de San Francisco connaissait une certaine prospérité, qui rendait nécessaire le développement des axes de communication autour de la ville, afin d’étendre les possibilités d’échanges et d’approvisionnement de celle-ci. 

Le Golden Gate Bridge a été jusqu’en 1964 le pont suspendu le plus long du monde, et constitue aujourd’hui le monument le plus célèbre de San Francisco. Il est en outre aisément reconnaissable de par sa couleur « orange international » et par l’architecture de ses deux tours. Selon un classement de l’American Society of Civil Engineers, cet ouvrage d'art fait partie des sept merveilles du monde moderne. Le Golden Gate Bridge est en outre un point de passage routier de premier ordre, qui permet de relier la ville de San Francisco aux autres grands centres de la Californie. D'une largeur de 30 mètres, il offre six voies de circulation ouvertes au trafic automobile (et deux allées réservées aux piétons de chaque côté). Les plots centraux entre les voies de circulation peuvent même être déplacés en fonction du trafic routier. De manière usuelle, l'allée EST est réservée aux piétons et l'allée OUEST aux cyclistes (sauf en période de travaux). Ces deux allées sont fermées du soir à l'aube.

Le Golden Gate Bridge est peint, depuis sa construction, en orange, et plus précisément en Orange International. Le choix de cette couleur est dû à Irving Morrow (architecte 1884-1952), qui rencontra pourtant de vives critiques de la part des officiels, qui trouvaient l'idée ridicule. Les autres peintures proposées, à savoir le gris acier (proche de celui du Bay Bridge voisin), la couleur aluminium ne furent pas retenues, Morrow jugeant que l'orange s'accordait parfaitement avec les divers éléments de la baie. L'United States Navy avait même proposé de peindre le pont en jaune, avec des rayures noires pour faciliter la visibilité depuis des navires traversant la baie, mais Morrow ne renonça jamais à son idée première, et le pont fut peint en orange, ce qui constitue d'ailleurs l'un de ses traits les plus caractéristiques. La couleur orange international du pont résulte d'un mélange très complexe. Elle correspond au code PMS 173, et est composée de 0 % de cyan, 69 % de magenta, 100 % de jaune, et 6 % de noir .

C'est à la fin des années 1980, avec le tremblement de terre de Loma Prieta, d'une magnitude de 6,9 que les autorités ont réalisé à quel point un tremblement de terre pouvait être dangereux, non seulement pour les humains, mais aussi pour les ponts suspendus. La ville de San Francisco a déjà été plusieurs fois confrontée à des séismes, et la menace d'un nouveau tremblement de terre, qui pourrait être fatal au Golden Gate Bridge est permanente. Lors du tremblement de terre de 1906, d'une magnitude de 7,9 sur l'échelle de Richter, une grande partie de la ville de San Francisco avait été détruite. Les prévisions d'un séisme de plus grande envergure laissent donc craindre un véritable « danger de mort » pour le Golden Gate Bridge, d'autant plus que plusieurs ponts suspendus ont démontré leur fragilité par le passé. Les travaux de mise aux normes reposent sur deux procédés essentiels : des appuis élastiques qui isolent les différentes parties du pont, ainsi que des amortisseurs censés pouvoir atténuer les secousses. Selon les scientifiques, le prochain grand séisme, d'une magnitude que la ville n'a encore jamais connue, devrait survenir dans les trente-cinq années à venir, mais il est tout à fait possible qu'il se produise d'ici un mois, un an, ou dix ans. Pour cette raison, le pont est en rénovation permanente, avec à terme l'objectif de le préserver d'un séisme d'une magnitude de 8,3 sur l'échelle de Richter...

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 10:00

mara light com dreams                        Tableau de Mara Light "Dreams"

  Certains soirs on s'endort

  comme une pierre lasse

   cerné par le malheur

 et l'on voudrait s'oublier

sous l'eau très lente du sommeil.

 

On tire un drap sur son front

   pour se cacher du monde.

 

            On ne

veut ni le rêve ni l'ombre

ni l'oeil têtu d'une lampe.

 

Surtout ne pas sentir la peur

qui nous marche sur le ventre

      comme un chat.

 

Et l'on s'éveille au matin

un soleil entre les doigts.

         J.P Siméon

Texte pour lequel j'ai eu un coup de coeur

trouvé chez Witney

http://witney18.over-blog.com/

Repost 0
Published by kimcat - dans Citations
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 13:58

San_Francisco_-_Maison_bleue-11-mars-2013-peter-potrowl.jpg

    La Maison bleue à SF photographiée par Peter Potrowl

                le 11 mars dernier pour Wikipédia

San Francisco… J’ai toujours rêvé d’y aller un jour…

Sans doute à cause de La Maison bleue de Maxime qui a tant marqué ma jeunesse.

http://www.youtube.com/watch?v=0rxGgX7HknA

Car San Francisco, c’est aussi une chanson de Maxime Le Forestier publiée en 1972 sur l'album Mon frère. 

(Un album de 11 titres que je connais par cœur pour l’avoir si souvent écouté en boucle ).

Ce premier opus fit connaître Maxime, alors jeune chanteur-auteur-compositeur engagé de 23 ans, avec des titres comme Mon frère, Éducation sentimentale, Comme un arbre, Parachutiste et San Francisco…

Voici l'histoire de cette chanson mythique : En 1971, Catherine Le Forestier, accompagnée de son frère Maxime à la guitare, remporte le premier prix du festival de Spa. Avec l'argent ainsi gagné, ils décident de partir tous les deux pour San Francisco. Ils se rendent alors à l'adresse que leur a confiée Luc Alexandre, un ami belge qui leur assure que la ville est faite pour eux. Ils y restent plusieurs semaines, au milieu d'une communauté hippie baptisée « Hunga Dunga » où se côtoient entre autres des déserteurs du Viêt Nam et des homosexuels. De retour en France, Maxime reçoit une lettre accompagnée de dessins que lui ont envoyé les habitants de la maison bleue. Ne parlant que très peu l'anglais et pour les remercier de leur accueil, il décide de leur envoyer une chanson plutôt qu'un courrier et c'est ainsi qu'il écrit et compose rapidement San Francisco. Titre joué à la guitare, il évoque cette maison habitée par les hippies...

De style victorien, la maison est située au 3841 de la 18e rue dans le Castro. À l'occasion des 40 ans de carrière de Maxime Le Forestier, sa maison de disques propose aux propriétaires de la maison – qui entre temps a été peinte en vert clair – de lui redonner sa couleur bleue. Le 21 juin 2011, le chanteur donne le dernier coup de pinceau et le 22, une plaque y est apposée portant l'inscription « En 1970, Maxime Le Forestier s'est inspiré de cette maison bleue pour l'écriture d'un de ses tout premiers succès, San Francisco » accompagnée d'une reproduction de la pochette de l'album Mon frère.

Mes jeunes pigeons-voyageurs vont aller la voir aujourd'hui.

Par la pensée, je suis avec eux...

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

Repost 0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 10:00

drapeau-of_San_Francisco_svg.png

Mes jeunes pigeons-voyageurs ont quitté le sol canadien. De Vancouver, ils ont pris leur envol pour San Francisco avant-hier. Allons, nous aussi, y faire un petit tour :

http://verslinfinietau2la.uniterre.com/

San Francisco, officiellement City and County of San Francisco, est une ville des États-Unis située en Californie. Son nom est couramment abrégé en SF et la ville est surnommée familièrement Frisco ou encore The City by the Bay. La ville est située à l'extrémité nord de la péninsule de San Francisco, entre l'océan Pacifique à l'ouest et la baie de San Francisco à l'est.Fondée en 1776, la ville prend réellement son essor lors de la ruée vers l'or.. Puis, elle devient le berceau du jeans avec la fondation de Levi Strauss & Co. Aujourd'hui San Francisco est la ville la plus densément peuplée des États-Unis après New York ( 6 632 habitants par kilomètre carré) La municipalité-comté de San Francisco compte 805 235 habitants (2010) dans ses limites administratives, derrière Los Angeles, San Diego et San José et plus de 7 millions de personnes vivent dans l'aire métropolitaine de La Baie.Troisième destination touristique des États-Unis, la ville est célèbre pour le pont du Golden Gate, l'île et ancienne prison d'Alcatraz, Fisherman's Wharf (quartier du Quai des Pêcheurs), la Transamerica Pyramid, la Coit Tower, ses maisons victoriennes, ses cable cars  ainsi que ses nombreuses collines découpées de rues en pente. Haut lieu de la contre-culture, ville de tolérance et d'émancipation des minorités, San Francisco est également connue pour son Chinatown, ses quartiers homosexuels et hippies. Elle représente un foyer culturel, économique et touristique majeur aux États-Unis et accueille chaque année plusieurs événements d'ampleur mondiale mais vibre également au rythme des festivités animées par les différentes communautés locales. San Francisco se trouve à proximité des failles de San Andreas, qui traverse la « région de La Baie » du nord au sud, et de Hayward, ce qui explique la fréquence des séismes dans la région. Les deux principaux tremblements de terre ayant touché la ville sont ceux de 1906 et de 1989  (7,1 sur l'échelle ouverte de Richter). Le climat de San Francisco est de type méditerranéen, avec des caractères propres et bien marqués : les spécialistes le rangent dans le type californien (très comparable à celui que l'on trouve sur la côte atlantique du Maroc ou encore au centre du Chili). Les hivers sont pluvieux et doux. Le gel est quasi-inexistant et la neige reste un phénomène peu fréquent. En janvier, les températures matinales minimales avoisinent 8 °C, et l'après-midi 14 °C. Les étés sont généralement brumeux mais secs et la canicule est extrêmement rare. En septembre, pendant l'été indien de San Francisco, la température minimale moyenne est de 13 °C, et les maximales tournent autour de 22 °C. Septembre et octobre sont les mois les plus chauds de l'année. La combinaison de l'eau froide océanique et des chaleurs intenses de l'intérieur de la Californie est à l'origine du brouillard caractéristique qui peut couvrir la moitié occidentale de la ville pendant parfois toute la journée en été et au début de l'automne. Il y a beaucoup  d’espaces verts, de jardins publics et de parcs à SF,  dont le  Golden Gate National Recreation Area (GGNRA) ou Aire de loisirs nationale du Golden Gate en français. Sa superficie est de 2 fois et demie la taille de la ville de San Francisco elle-même, est l'un des parcs nationaux urbains les plus vastes du monde. C'est aussi le parc national le plus visité des États-Unis avec près de 16 millions de touristes par an. Il faut espérer qu’ils pourront le visiter car tout est fermé en ce moment, à cause du "shut down"!

San Francisco est également le siège de la Wikimedia Foundation dont fait partie le projet Wikipédia.

En bonus, la chanson San Francisco de Scott McKenzie (1967)

Merci à Lise mon amie du Québec !

Repost 0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 10:03

Béa kimcat avec Gilles             Photo perso prise avec Gilles le 9 mars dernier

                   Rencontre avec Gilles Legardinier

Pour compléter mon article du 4 octobre

Le résultat du Prix des lectrices Confidentielles

voici en exclusivité l’interview de Gilles Legardinier après la remise de son 1er Prix:

http://www.confidentielles.com/r_20050_l-interview-de-gilles-legardinier--prix-des-lectrices-2013.htm

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 10:02

tournee-d-automne.jpg

            La Tournée d'automne - Leméac Editeur, 1993

                        (Babel Livres de poche)

Un coup de coeur ! J'ai adoré ce doux roman (que m'a généreuseusement offert  Lise, mon amie de l'autre côté de l'Atlantique) qui parle de livres, de chats et qui est une invitation au voyage entre la ville de Québec et la Côte-Nord. La nature y est belle et sauvage. La balade y est reposante. Je suis tombée sous le charme de cette écriture simple, pudique, sensible, pleine de tendresse et de poésie.

En voici la 4e de couverture :

Comme chaque année en été, un chauffeur de bibliobus entreprend sa tournée des petits villages de la Côte Nord québécoise. Broyant du noir, il n’est pas loin de penser que ce sera la dernière. C’est compter sans la toute-puissance du destin, qui se manifestera à travers Marie. La Tournée d’automne est le récit, tout en nuances et en douceur, de la rencontre entre un homme et une femme et ne dit au fond qu’une chose : la vie, têtue et forte, aura toujours le dessus .

Quelques passages retenus,  relevés au fil des pages :

"Les livres sont comme les chats, on ne peut pas toujours les garder. (P 115)

"C'est vrai que les livres nous protègent, mais leur protection ne dure pas éternellement. C'est un peu comme les rêves. Un jour ou l'autre, la vie nous rattrape. (P 126)

"Plus on vieillit, moins on a de certitudes. (P 157)

Né au Québec en 1937, Jacques Poulin a vécu à Paris dans les années 80. Pudique et intimiste, faisant appel à une grande économie de moyens, son oeuvre, plusieurs fois récompensée par des prix littéraires, compte 13 romans, dont  "Le vieux chagrin" (Prix Québec-Paris en 1989), "Volkswagen blues", "Chat sauvage" (Prix littéraire des collégiens en 2003) et "Les yeux bleus de Mistassini".

Mon seul regret, maintenant que j'ai découvert cet auteur talentueux canadien : ne pas le trouver dans les rayonnages de ma médiathèque. Jacques Poulin n'y est pas répertorié !!!

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 10:02

bougies

                  Soufflons ensemble les 6 bougies

                   pour Les chats du Maquis

            http://leschatsdumaquis.over-blog.com/

Les Chats du Maquis est une association qui vient en aide aux chats laissés pour compte en Corse du Sud. Pour eux, Rose a crée leur blog le 26 septembre 2007. Afin de célébrer félinement ses 6 ans d'existence, j'ai accepté d'être taguée.

Il s'agit juste de donner la date de création de son blog, le nombre d'articles publiés, de visiteurs, de commentaires et d'abonnés à sa newsletter.

Je me prête volontiers à ce jeu en vous donnant mes chiffres :

Mon blog a été crée le 4 septembre 2007

J'ai publié 2 596 articles

J'ai eu 429 055 visites et 41 651 commentaires

99 abonnés sont inscrits à ma newsletter

A mon tour de désigner 6 chaminautes :

Rose

http://petityoshi.canalblog.com/

Ely

http://labulledely.over-blog.com/

Blanche

http://blanche34.eklablog.com/

Marie

http://la-fee-des-batailles.eklablog.com/

Chat des îles

http://colibri-et-eowin.over-blog.com/

Rosette

http://domino2.eklablog.com/

Ils peuvent à leur tour, s'ils le désirent, prendre le relais pour choisir 6 blogs-amis.

Repost 0
Published by kimcat - dans Blogopotes
commenter cet article

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé