Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 10:00

relieuse

A la médiathèque, je suis tombée par hasard sur "La relieuse du gué" d'Anne Delaflotte Medhevi. Un très beau roman à l'histoire originale et délicate où on découvre avec ravissement le métier de relieur ; ce qui m'a beaucoup plu. ! En voici la 4e de couverture :

Mathilde délaisse une carrière prometteuse de diplomate pour ouvrir un atelier de reliure dans un village de Dordogne. Cuirs, fibres de bois, feuilles d'or et pigments accompagnent désormais le quotidien de la jeune femme qui restaure avec passion et minutie les ouvrages qu'on lui confie. Un matin, alors que la pluie bat le pavé de la ruelle, un visiteur franchit le seuil de l'atelier. Un homme d'une beauté renversante et enveloppé d'un parfum de fougère et de terre fraîche. Celui-ci lui remet un livre ancien pour restauration, et disparaît. " Un bon relieur est quelqu'un qui ne lit pas ", disait le grand-père de Mathilde. Et pourtant, comment résister à la tentation de plonger dans ce mystérieux ouvrage relié à l'allemande, offrant des dessins représentant un fanum, antique lieu de culte gallo-romain, et dissimulant dans sa reliure une liste de noms à l'origine inconnue ? Cadencé par les vers de Cyrano de Bergerac, La relieuse du gué est un roman façonné pour tous les amoureux du livre.

Née à Auxerre en 1967, Anne Delaflotte Mehdevi grandit en Bourgogne. Elle suit des études en droit international et diplomatique. Depuis 1993, elle vit à Prague. Elle se lance dans l'apprentissage du métier de relieur et, parallèlement, commence à écrire. La relieuse du gué, publié en août 2008,  est son premier roman.

 

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 10:00

andrei-markin-blonde-with-the-rose.jpg

              Tableau d'Andrei Markin "With the rose"

Souviens-toi d'oublier. (Friedrich Nietzsche)

Qui songe à oublier, se souvient. (Montaigne)

Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser.

(Jean de La Bruyère)

L'optimiste rit pour oublier, le pessimiste oublie de rire. (Anonyme)

On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier.

(Mme de Staël) 

... " On oublie si on peut, on ne décide pas d'oublier. Plus on veut oublier, plus on se souvient, et plus on désespère. Oublier est un mot qui ne dépend pas de nous. Un mot inventé par les hommes qui se croient plus forts que tout. Qui décide, d'ailleurs ? On oublie ce qui est léger, futile, accessoire, on n'oublie pas le noir qui tache la mémoire "...

(Extrait p 321 dans "Et monter lentement dans un immense amour" Katherine Pancol)

Repost 0
Published by kimcat - dans Citations
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 10:00

gelee-miel-citron.jpg

L'hiver approche ! Vous avez mal à la gorge ? Le bon cocktail de miel, citron et gingembre, est un super truc de grand-mère, pas cher et efficace, bien meilleur et mieux que les sirops du pharmacien pour vous soulager...

Au lieu de prendre des médicaments qui vont diminuer vos défenses naturelles :

Verser du thé dans un bocal... combiné à des tranches de citron, du miel et du gingembre si possible coupées en tranches.

Fermer le récipient et le mettre dans le réfrigérateur, une gelée se forme.

Pour servir, prendre une cuillère à soupe de cette gelée dans une tasse et verser de l'eau bouillante.

Et là vous avez un nectar contre les maux de gorge.

Conservez au réfrigérateur 2-3 mois

Le miel est reconnu par la science, comme étant un remède pour de nombreux maux qui touchent l’être humain.

Ah ! Les abeilles !

A partager !

Merci à Pascal pour cette info si utile !

http://lys.pascal.free.fr/

Repost 0
Published by kimcat - dans Bon à savoir
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 10:00

tortues-nicole-auvergne.jpg

         Petites tortues (n°33) au prix de 5 euros l'une

L'Association PDA (Parrainage Détresse Animale) a besoin de nous.  Allez sur le blog de Nicole et de Sylvette pour voir leurs jolis et mignons objets tricotés et crochetés. Il y en a pour toutes les bourses. Pensez à vos cadeaux de Noël déductibles de vos impôts. Faites-vous plaisir et en même temps vous ferez un petit geste pour aider les animaux.

http://nicolesylvette.blogspot.fr/

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 10:00
chaton-gourmand_200_200.jpg
L'Agence américaine des aliments et des médicaments (FDA) a lancé une enquête sur des friandises à la viande séchée pour chats et chiens, originaires pour la plupart de Chine et responsables de la mort d'environ 580 animaux depuis 2007.
Sur son site internet, la FDA précisait mercredi (23 octobre) qu'au total depuis 6 ans, quelque 3.600 chiens et 10 chats avaient été victimes de maladies liées à ces friandises.
Pour faire progresser son enquête, l'Agence appelle les consommateurs à signaler rapidement tout cas potentiel au plus vite et demande aux vétérinaires de lui transmettre des échantillons de sang, d'urine ou de tissus pour analyse.
"C'est une des maladies les plus mystérieuses que nous ayons rencontrées", commente Bernadette Dunham, directrice de la branche de médecine vétérinaire de la FDA. "Nos bien-aimés compagnons à quatre pattes méritent que nous fassions les plus grands efforts".
Ces friandises sont composées de viande de canard, de poulet, de patates douces et de fruits séchés, mais la loi américaine sur les aliments pour animaux n'impose pas aux fabricants de préciser le pays d'origine de chaque ingrédient.
"La plupart des produits impliqués avaient été fabriqués en Chine", ajoute la FDA, qui dit avoir visité des usines dans ce pays.
L'Agence appelle par ailleurs les propriétaires de chiens et de chats à faire attention à toute perte d'appétit, toute perte de tonus de leur animal, et évoque aussi parmi les symptômes à guetter des vomissements, des diarrhées, une consommation d'eau plus importante ou une urine plus abondante.
En janvier, des friandises de ce type avaient été retirées du marché américain après la découverte de traces de médicaments dans certains échantillons venant de Chine.
En 2007, après la mort de plusieurs chiens et chats, la FDA avait découvert des substances polluantes dans des ingrédients pour de la nourriture pour animaux en provenance de Chine, entraînant dans ce cas aussi un retrait massif de ces produits aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/chiens-et-chats-enquete-sur-des-friandises-chinoises-mortelles-24-10-2013-3255615.php
Repost 0
Published by kimcat - dans Bon à savoir
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 10:02

voir-les-lilas-refleurir.jpg

J'ai été attirée à la médiathèque, par la couverture et le titre du dernier livre de Maryse Vaillant "Voir les lilas refleurir..." (150 pages - publié en mai 2013). Et puis en lisant la 4e de couverture, je n'ai pas hésité (la voici) : Tous les hivers, depuis que les chimios me rendent un peu pénibles les jours plus gris que bleus, les plafonds bas et les routes glissantes, j’attends la floraison des lilas. C’est un point de mire, un horizon de lumière, une sorte de jalon pour compter les mois qui me séparent des beaux jours, un but pour canaliser mon énergie et me donner envie de voir venir le printemps. Plutôt qu’en hiver, je préférerais mourir au printemps, au merveilleux temps des lilas. »

Savoir apprécier les petits et grands bonheurs quotidiens, profiter de chaque instant, accepter sa condition de mortel, se rendre l’existence plus belle : avec des mots simples, Maryse Vaillant nous fait mesurer l’inestimable chance de vivre. Véritable ode à la vie, le dernier livre de Maryse Vaillant est peut-être le plus lumineux et le plus serein de tous ceux qu’elle a écrits.

Je n'en regrette pas sa lecture !  Un petit résumé en complément :

Le cancer avec lequel Maryse Vaillant a passé Une année singulière a fini par l emporter en janvier. Elle venait d achever ce dernier manuscrit, une ode à la vie, impossible à résumer. Il y est question du parfum du lilas, de saisir l éphémère, d apprivoiser le temps. À travers les aléas liés à la maladie, elle dit comment apprendre à faire le décompte des petits et grands bonheurs de tous les jours, accepter sa place de mortelle, accepter que la mort vous échappe : « Si quitter la vie n est rien pour qui s y prépare, mourir sans rien savoir de sa mort semble plus difficile à accepter ». Une bonne raison de se préoccuper de vivre, et de vivre jusqu à la fin.
Un livre poignant, d une bouleversante sincérité, porté par une écriture simple et directe. Pas de profonde réflexion philosophique sur la mort ou sur l au-delà mais une réflexion à hauteur d homme, de mortel, où les peurs, les questions, les doutes sont présents mais acceptés, englobés avec sérénité dans l amour de la vie.
Un très beau livre pour tous ceux qui sont malades, pour leur entourage, pour ceux qui traversent des tempêtes en tout genre, pour tous.

Dans son premier chapitre, si elle commence à parler du lilas, sa fleur préférée, elle se réjouit de la présence de ses 2 chats (des boules de bonheur, des niches de lumière et de contentement)... Je me demande comment son petit rouquin, l'un de ses chats, vit son absence (Maryse s'est éteinte le 19 janvier 2013, avant que ses lilas qu'elle aimait tant, ne refleurissent...) Il ne la quittait pas d'une semelle. Il était arrivé chez elle un jour, à moitié mort, tout pelé, affamé, maigre et malade... Elle l'avait nourri et soigné.
http://www.albin-michel.fr/auteur-Maryse-Vaillant-14862

Repost 0
Published by kimcat - dans Livres
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 10:00

vitalie_laisse_pas_faire.jpg

En août 2009, j'ai écrit 5 nouvelles... 

En voici le 4e volet : 

Désirée sait que je m’ennuie dans mon village qui compte à peine trois cents âmes. Elle ne m’envie pas du tout. Il faut que les choses bougent autour d’elle. Elle s’éclate trop dans sa ville savoyarde. A presque cinquante ans, elle se dévoue corps et âme à ses fils et à ses élèves.

Phénomène curieux et inexpliqué, les filles Pierrelys n’ont eu que des fils. A nous trois, quatre  garçons répondent à l’appel dont le mien Cyprien qui fêtera ses trente ans l’année prochaine. Seule Claire n’a pas d’héritiers. C’est bien elle finalement la plus veinarde. Elle est libre comme l’air. On dit bien enfant petit, petit souci et  enfant grand, grand tourment. J’ai eu mon lot de  chagrins. J’ai beaucoup aidé Cyprien quand il était dans la mouise jusqu’aux sourcils et maintenant qu’il est tiré des griffes du diable, il nous ignore. A cet égard, mon rejeton est bien ingrat. Depuis cinq ans, depuis qu’il est avec sa Julie, il ne donne pratiquement plus de nouvelles et ne daigne pas franchir le seuil de notre porte ; de surcroît il faut avoir la malchance de vivre à Trou d’Enfer, rue de la Folie ! Pour ce jeune homme élevé à la campagne et  devenu citadin, nous ne sommes plus que des culs terreux  et bouseux sans importance. C’est comme une grosse épine qu’on lui a enlevé du pied pour fuir plus vite son petit patelin maudit ; il est révolu le temps où une Charlotte rigolote chantait : «  Allez hop, tout le monde à la campagne ! »

Mon village a deux cent quatre-vingt dix-huit habitants recensés, moi y comprise. Trou d’Enfer ne possède ni église, ni même un petit commerce. La mairie-école-foyer, place de la Bascule est le seul bâtiment public. Huit rues aux noms insolites qui dessinent vue du ciel une araignée : rue de la Folie (la mienne), rue de la Sorcellerie, rue de la Montée du  Paradis (en hommage à Lucifer, cet ange déchu par Dieu qui chuta du Paradis à jamais perdu et descendit en Enfer ; voilà le prix à payer lorsqu’on ose se rebeller contre le Tout-puissant), rue des Gargouilles, rue des Fées, rue des Palefreniers, rue de Dieu (une nécessité pour conjurer le mauvais sort), rue du Gît-le-Cœur et la rue Sans Nom (les  anciens ont dû avoir peur de donner un nom à cette rue où le ruisseau Dame Blanche prend sa source au pied d’un vieux moulin délabré). Avant 1800, Trou d’Enfer était un village à part entière avec un donjon, un colombier, un pigeonnier et des écuries. Aujourd’hui il ne reste pratiquement plus rien, il ne subsiste que des ruines d’une petite chapelle romane abandonnée en lisière de forêt. Depuis 2006 il n’y a plus d’école primaire, les gens préférant scolariser leurs enfants ailleurs. En 2003, il avait fallu envisager sa fermeture, car le nombre d’élèves ne cessait de baisser.

Cela me fait mal au cœur de constater an après an que notre petit village se meure à petit feu. Une population vieillissante entraîne un déclin démographique irréversible. Il serait temps  de « donner de l’air » aux banlieues surpeuplées et de stopper là la désertification des campagnes. Mais comment lutter contre la désertion rurale ?    

Faudra-t-il ouvrir un sex-shop comme dans certaines contrées pour attirer le client ?

Non certainement pas, on n’ira pas jusque là ; on ne se couvrira pas de ridicule. Ca ferait désordre. En tant que conseillère municipale, je m’y opposerais farouchement. Il y assez de vices et de vicelards de par le monde.

© Ce texte n'est pas libre de droit. 

Retrouvez ma Vitalie illustrée chez Chantaloup !

Elle est irrésistiblement drôle !

http://lesangesetlesdiables.blogspot.fr/2013/11/les-mille-et-quatre-petits-tracas-de.html

Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 10:00

veterinaire-jpg.jpg

La profession se mobilise contre un projet de loi, ou plutôt un article du projet de loi d'Avenir pour l'agriculture...  (et elle a raison !) Celui-ci prévoit la limitation de la délivrance des antibiotiques d'importance critique par les vétérinaires, qui jusqu'ici peuvent délivrer à leurs clients le traitement de leur animal durant la consultation. Si ce texte est approuvé, certains médicaments ne pourront plus vous être donnés par votre vétérinaire. Il vous faudra les acheter en pharmacie, ou les commander s'ils ne sont pas disponibles. Chose qui en zone rurale pourrait s'avérer très problématique...

C'est à lire ici : 

http://wamiz.com/chiens/actu/pourquoi-les-veterinaires-protestent-ils-4140.html

Personnellement, je trouve que c'est grave ! Si on est obligé de courir chez le pharmacien pour avoir des médicaments pour nos animaux, au risque de ne pas les obtenir de suite (surtout si la pharmacie est fermée !) et qu'on doit retourner ensuite chez le véto (dans le cas d'une piqûre qu'on ne pourra pas faire soi-même), c'est tout de même du temps de perdu, de l'argent gaspillé au détriment de nos petits compagnons à poils (ou à plumes). Encore un projet de loi qui ne va pas dans le bon sens pour le bien-être de l'animal !

NB : Suite à vos commentaires, je voudrais rajouter que je suis bien d'accord pour dire que les tarifs des vétérinaires sont trop onéreux et devraient être revus à la baisse. Cela devient presque un luxe d'avoir un animal !

Info du 14 novembre : la colère des vétos a été entendue par le gouvernement :

http://wamiz.com/chiens/actu/la-colere-des-veterinaires-entendue-par-le-gouvernement-4181.html

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:01

cachou-atoutchats.png

Le deuxième CD du duo Cat'à Strophes est sorti ! Il porte le nom de Cachou (qui est aussi le titre de l'une des quinze chansons qui le composent). Doux mélange de styles poétiques et/ou humoristiques, Joëlle et Pascal l'ont voulu harmonieux pour caresser nos oreilles comme on caresse le cou d'un chat...

Vous pouvez écouter la chanson Cachou sur Youtube :
(Déclaration d'amour à Cachou qui, comme tous les chats aux yeux de celui ou de celle qui partage leur vie, est forcément le plus beau des matous...)
Et pour en savoir plus, rendez-vous sur :
NB : Si des gens se recommandent de ma part,  et donc s'il passent par ici pour l'acheter, Joëlle et Pascal vous font le CD 14 euros au lieu de 17 euros, c'est à dire sans les frais d’expédition...
Repost 0
Published by kimcat - dans Chats
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 10:00

reve-de-jeune-fille.gif

En août 2009, j'ai écrit 5 nouvelles... 

En voici le 3e volet : 

Parlons-en !!! Ce jour-là, oui, j’ai eu le tort de croire que c’était le plus beau jour de ma vie comme toutes les jeunes filles. Je suis tombée seulement sur un loup et je n’ai pas fait la bonne pioche. A cette époque, je n’étais pas une vieille grincheuse. J’avais ce côté un peu canaille, « ce je ne sais quoi » qui fascine les hommes et les fait craquer… Durant notre lune de miel à Venise, j’avais d’ailleurs eu droit aux hurlements d’un Loup jaloux qui pensait manifestement que les bellâtres italiens roucoulaient à mes pieds presque autant que les pigeons sur la Place Saint-Marc. « Ah, déguster un cappuccino à la terrasse du Café Florian ! Dire que les nouveaux tourtereaux risquent maintenant de convoler sans pigeons ! J’ai appris que la municipalité avait décidé d’employer les grands moyens pour empêcher les volatiles de souiller la Cité des Doges ; donc finis les grains de riz ! Que ce sera triste Venise sans  pigeons ! » Presque trente ans après le résultat est un peu décevant.

« C’est que dans sa jeunesse primesautière, Vitalie était appétissante, à défaut de savoir cuisiner ! » Il n’y avait pas de quoi se faire péter la sous-ventrière. Je ne savais même pas faire cuire un œuf avant le mariage ! Je m’en fichais éperdument, j’avais l’immense privilège de porter le même prénom que l’une des sœurs d’Arthur Rimbaud, poète que je vénérais. Vitalie, la fille de Vital Pierrelys. Ce papa souvent  absent pour obligations professionnelles qui ne s’occupait pas beaucoup de l’éducation de sa progéniture. Il était toujours par monts et par vaux. Mon père était lépidoptérologue. La lépidoptérologie est une science spécialisée dans l’étude des papillons.  Il travaillait à Japipi dans la région amazonienne de Madre de Dios au Pérou à la frontière avec le Brésil. Il orientait son activité vers la protection des insectes. Il n’était pas question pour lui  d’épingler des lépidoptères sur un tableau de chasse ; on n’était plus au XIXème siècle, où il était de bon ton d’accumuler des collections naturalistes d’animaux séchés.  Je suis l’aînée d’une fratrie de trois filles ;  la cadette Claire et la benjamine Désirée me suivent de très près. Nos années de naissance sont respectivement 1956, 1957 et 1958. Autant dire que nos géniteurs n’ont pas chômé ! A mon avis la petite dernière  n’était pas franchement désirée… Mes parents auraient sans doute préféré un garçon… Mais Désirée a passé une partie de son enfance et de son adolescence à se faire pardonner de ne pas être un garçon et à dorer son blason en parcourant une page de la Grande Histoire de Suède. Celle de la Maison Bernadotte qui n’avait plus aucun secret pour elle. Elle connaissait par cœur le destin fabuleux de Désirée Clary, la première petite fiancée de Napoléon, épouse du Général Jean-Baptiste Bernadotte, couronnée reine de Suède et de Norvège en 1818, dont la descendance est encore aujourd’hui sur le trône. Ma frangine nous en rebattait tellement les oreilles que la Reine Desideria était devenue une habituée de la Maison Pierrelys. C’est tout naturellement que notre Désirée  est devenue professeur d’Histoire à Annecy. Que pouvait-elle faire d’autre ?  Bizarrement c’est avec elle que j’ai le plus d’affinités. Je ne m’entends pas trop bien avec Claire. Désirée a épousé un monsieur Coeurdacier, un courageux à toute épreuve. Elle ne manque pas chaque année de me communiquer les perles relevées sur les copies des élèves pour me divertir un peu  de mon trou perdu :

- Le gouvernement de Vichy siègeait à Bordeaux.

- Jean Moulin fut victime de la Barbie nazie.

- Le génie de la Renaissance Italienne : Mickey l'ange.

- Napoléon III était le neveu de son grand-père.

- Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c'était donc un dictateur.

- Jeanne D'Arc voyait des apparitions invisibles.

- Les Allemands nous ont attaqués en traversant les Pyrénées à Grenoble.

- La Guerre de Cent Ans a duré de 1914 à 1918.

- En 1945, les Américains déclarent la guerre aux Etats-Unis.

- François Mitterrand était le successeur de François Ier.

- François Mitterrand est mort d'un cancer de l'utérus.

La dernière est sans conteste la plus fine !

  © Ce texte n'est pas libre de droit.

Article déjà publié le 25/05/2010

Retrouvez ma Vitalie illustrée chez Chantaloup

Elle est irrésistiblement drôle !

http://lesangesetlesdiables.blogspot.fr/2013/10/mille-et-trois-petits-tracas-de-vitalie.html

Repost 0

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé