Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 10:00

3.gifJe suis très contente ! J'ai participé le mois dernier à un concours littéraire pour Atoutchats dont le thème était

"Lettre à mon chat" et mon texte a été retenu. Le voici :

© Lettre à Mirabelle : Mira, Mira belle, Mirabelle, ma belle amie féline, déjà presque neuf ans que tu te prélasses de l’autre côté du pont de l’Arc en Ciel. Alors je t’adresse cette lettre que tu recevras au Royaume Céleste des Chats afin que tu saches combien je te suis reconnaissante d’être entrée dans ma vie un soir de novembre. J’étais restée si longtemps sans câliner un mistigri ! Tu ne t’es pourtant point trompée puisque tu as choisi mon humble paillasson parmi tous ceux des maisons de mon quartier pour y poser tes coussinets fatigués et y laisser derrière toi tes longues semaines d’errance. D’où venais-tu ? Je ne l’ai jamais su. Tu miaulais désespérément. Je ne pouvais qu’entendre ta détresse. Aussitôt ma porte entrouverte, je ne vis qu’une ombre se faufiler entre mes jambes et s’engouffrer dans mon garage. A la lumière, je te découvris pauvre minette à la robe tricolore sans brillance, à la prunelle sans étincelle, maigre et épuisée. Je t’ai soulevée du sol et tu t’es blottie dans le creux de mes bras, ronronnante et déjà confiante en ton avenir. Une soucoupe de lait et quelques miettes de thon suffirent à étancher ta soif et à calmer ton estomac qui criait famine. Puis je t’installai dans mon hall, une vieille couverture pliée en quatre dénichée dans un placard où tu dormis toute la nuit sans demander ton reste. Dans un coin, assez loin de ton couchage de fortune, j’avais pris soin de laisser à ta disposition des feuilles de papier journal pour que tu puisses y faire tes besoins. Le lendemain, une visite chez le vétérinaire s’imposait. Aucun chat perdu ne correspondait à ton signalement.Tu n’étais pas identifiée. Tu ne semblais appartenir à personne. Examinée sous toutes les coutures, ton mauvais état général ne faisait pas l’ombre d’un doute. Seule ta bonne dentition laissait à penser que tu étais encore jeune. Deux ans ? Peut-être trois ? On décida de t’adopter. Il fallait te requinquer. Les jours et les semaines passaient. Tu t’es habituée à la maison comme si tu avais toujours vécu là. Tu faisais ton petit tour de jardin, sans jamais t’éloigner. Tu miaulais beaucoup et de manière plaintive le soir et la nuit. C’étaient presque des cris déchirants qui me fendaient le cœur. Te lamentais-tu sur ton triste passé ? Arriva la mi-février… Ton œil droit subitement, s’injecta de sang. Tu te cognais partout. Ta démarche était chancelante. Tu paraissais ne plus voir assez clair. Branle-bas de combat. Il fallait consulter un ophtalmologiste de toute urgence. Direction la clinique des Filles du Calvaire à Paris… Tu venais de faire une hémorragie de la chambre antérieure de l’œil avec un léger œdème cornéen. Tu risquais d’en faire une autre à l’œil gauche. Il fallait te soigner et te garder quelques jours en observation. Malgré les petites misères liées aux examens médicaux que tu devais subir, tu es restée sage comme une image. Le diagnostic n’était pas bon du tout. Tu souffrais d’une insuffisance rénale chronique associée à une haute tension artérielle qui avait provoqué ton hémorragie oculaire. Et tu n’avais certainement pas deux ou trois ans… Il fallait plutôt te rajouter une bonne dizaine, voire une douzaine d’années ! Tu étais très malade et en fin de vie. De retour à la maison avec un traitement et une nourriture adaptés à ta santé fragile, nous savions que tu étais en sursis. Le lendemain de la Pentecôte, on t’aida à partir pour ton dernier voyage tandis que je me débattais entre les pinces d’un cancer. J’en ai versé des larmes après ton départ. Tu m’as tant aidée, Mirabelle à supporter les épreuves de la maladie. Comment pourrais-je t’oublier ma belle et gentille petite féline ?

Les textes des autres lauréats sont ici :

http://www.atoutchats.net/Concours.htm

Partager cet article
Repost0

commentaires

Chatdesîles 04/12/2012 13:25


Il est absolument magnifique votre texte ! 


Le récit d'une belle rencontre authentique.


Un bel hommage plein d'émotion et de vie.


 

marie poupée 03/12/2012 18:45


Je suis vraiment très émue à la lecture de votre récit ! je sais qu'un chat est très réceptif , il ressent lorsque nous sommes malades et nous aident à leur façon comme vous avez su le faire pour
Mirabelle . C'est un douloureux déchirement que de devoir se séparer de nos confidents , combien de larmes j'ai versées à la disparition de mes compagnons ...


Je vous souhaite une bonne semaine Béatrice et vous fais une grosse bise.


Marie

Béa de graphologie 17 05/04/2012 15:51


Bonjour ma Béa,


Ton histoire avec Mirabelle est très touchante, j'en ai les larmes aux yeux !


Je t'embrasse fort, Béa

laurence 04/04/2012 23:15


c'est vraiment un très beau texte, un bel hommage aussi.


petite larme à l'oeil..
bises de Laurence 

Rose 04/04/2012 14:33


je viens de lire cette magnifique lettre que tu as écrite pour ta petite Mirabelle


Et c'est les yeux embrumés de larmes que je t'écris ce commentaire.


C'est si émouvant et touchant, cette relation qui nous lie avec nos petits amis à quatre pattes. Ils nous apportent tant de bonheur et de réconfort.

c'est un magnifique  


Bisous Béa

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé