Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 10:00

Acadiens_Nantes.jpg

Détail de la fresque du Mémorial des Acadiens réalisée par Robert Dafford, rue des Acadiens à Nantes, figurant le séjour des Acadiens en déportation de 1775 à 1785 à Chantenay, sur la butte Sainte Anne, aujourd'hui quartier de Nantes. On distingue en arrière-plan le port de Nantes et le quai de la Fosse en particulier tel qu'il se présentait au XVIIIe s.

              (Auteur Jibi44 pour wikipedia)

Nous autres français connaissons assez mal l'histoire des Acadiens persécutés et pourchassés par les Anglais.

Comme mes jeune pigeons-voyageurs sont en terre acadienne, je tenais à en parler.

Les Acadiens forment un peuple vivant en Amérique du Nord, généralement dans les provinces canadiennes du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et du Québec et dans l'État américain du Maine. Les Acadiens (environ 500 000 habitants)  sont en majorité francophones et catholiques. Ils sont descendants des premiers colons européens (surtout originaires de l’ouest de la France) établis en Acadie à l'époque de la Nouvelle-France (dès 1604).

De 1755 à 1763, les Acadiens furent déracinés par les Britanniques ou déportés ; lors de ce terrible épisode appelé le Grand Dérangement, plus de 12 000 Acadiens (les trois quarts de la population acadienne en Nouvelle-Écosse) furent expulsés, leurs maisons brûlées et leurs terres confisquées. Les familles furent déchirées, et les Acadiens furent dispersés partout sur les terres britanniques d'Amérique du Nord ; certains furent rendus à la France. Après ce retour en France, le groupe se scinda en deux : une partie s'installa a Archigny (commune du département de la Vienne dans le Poitou-Charente) et l’autre repartit de Nantes pour s'établir en Louisiane. Les Acadiens qui se sont installés en Louisiane après 1764, sont appelés les Cajuns.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Z
<br /> Y a'il un endroit dans le monde où les hommes n'ont pas massacré les peuples qui habitaient avant eux ?<br /> <br /> <br /> L'histoire des Acadiens fait partie de cette terrible  succession de génocides barbares et d'exils.<br /> <br /> <br /> Il est bon de les rappeler pour qu'on n'oublie pas ces peuples martyrs.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
L
<br /> Trixie,<br /> <br /> <br /> j'ajoute que j'aime beaucoup lire les commentaires, et que celui d'Yvette m'a touchée.<br />
Répondre
K
<br /> <br /> Si plaisant de lire les commentaires de mes copinautes.<br /> <br /> <br /> Celui d'Yvette m'a touchée également. Yvette est une charmante personne et une fidèle chaminaute...<br /> <br /> <br /> xxx<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Très bien documenté Trixie; tes billets sont toujours intéressants, mais pour cette recherche tu t'es surpassée, vraiment!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  Toutes les émigrations massives et ce qui s'ensuit sont douloureuses, mais ce que les Acadiens ont vécu est  vraiment tragique, unique dans la sauvagerie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ceci dit les premiers colons envoyés par la France, la plupart pauvres et n'ayant aucun espoir dans leur pays, qui se sont embarqués peut-être contre leur gré, n'ont pas eu la vie facile, loin de<br /> là. Je pense aussi aux Irlandais quittant leur pays à la suite de la soi-disant famine, à tous ces émigrants de partout espérant un avenir meilleur arrivant à New-Amsterdam alors, New-York<br /> aujourd'hui. La vie a dû être, du moins au début, un enfer pour ces gens dépaysés qui devaient coloniser un monde inconnu.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Quand j'étais enfant j'ai appris (j'adorais l'histoire et c'est toujours le cas) que Christophe Colomb cherchant la route des Indes avait découvert l'Amérique; sauf que le monsieur n'avait rien<br /> découvert du tout car il y avait déjà des habitants ici, les nations autochtones qui se débrouillaient très bien sans nous, les envahisseurs venus de pays qui ne voulaient plus d'eux. Il y aurait<br /> bien trop long à dire... <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> La fresque des Acadiens est magnifique et je vais faire une recherche internet afin de la voir au complet; c'est un bel hommage aux Acadiens déportés par cet artiste (Robert Dafford) que je<br /> ne connais pas du tout. J'y vais tout de suite.<br />
Répondre
K
<br /> <br /> Heureuse Lise de savoir que mon article sur les Acadiens te plaise autant ainsi que cette magnifique fresque.<br /> <br /> <br /> Je suis comme toi, une passionnée d'histoire... Ce matin, à la médiathèque, j'ai recherché un ouvrage sur les Acadiens et à mon grand regret je n'ai rien trouvé.<br /> <br /> <br /> Oui, on a dérangé (et décimé) toutes ces populations qui habitaient ces terres américaines...<br /> <br /> <br /> Ceux de l'Ancien Monde étaient des conquérants pas trop soucieux de les respecter...<br /> <br /> <br /> xxx de Trixie<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Merci pour ce texte qui personnellement m'en apprend beaucoup.<br /> <br /> <br /> Il y en a eu des drames passés. Et encore maintenant, d'un autre genre ...<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> Chantaloup<br />
Répondre
L
<br /> Il y a quelques années, j'ai lu l'histoire romancée des Acadiens chassés du Canada dans un livre de Jules Verne. Il me semble que le titre était "Mon nom est Personne", ou alors je me trompe de<br /> titre. J'avais trouvé leur histoire très douloureuse. C'est tout-à-fait ce que relate Béa dans l'article ci-dessus. Merci Béa de nous en faire souvenir. Et bon voyage aux Deux Pigeons Voyageurs.<br /> <br /> <br /> Bisous, Louise<br />
Répondre

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé