Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 10:00

leon bazile perrault 1832 1908

                 Tableau de Léon Bazile Perrault (1832-1908)

Le ronronnement est une vocalisation le plus souvent associée au contact, tant avec un congénère amical qu’avec un être humain ou même un objet, par exemple lorsqu’un chat malaxe un coussin avec ses pattes. Il peut néanmoins se déclencher sans stimulus externe. Le ronronnement se manifeste lorsque l’animal éprouve du plaisir, mais aussi de la souffrance, son intensité variant selon l'état émotionnel du sujet : les vétérinaires observent fréquemment les chats ronronner continuellement lorsqu’ils sont stressés, blessés et même mourants.

Le chat ronronne le plus souvent pour exprimer la dépendance : le chaton dépend de sa mère et de son lait, de l’homme lorsqu’il réclame des soins ou des caresses. Le ronronnement a un rôle important dans les relations sociales des félins puisqu’il communique l’état du chat à son entourage humain ou félin : ainsi le chaton qui ronronne informe sa mère qu’il va bien ou les chats adultes expriment leur contentement sous la caresse. Cette vocalisation pourrait également renforcer les liens sociaux et désamorcer les conflits (un chat ronronne lorsqu’il rencontre un chat dominant). Selon Dennis C. Turner et Patrick Bateson, le rôle du ronronnement peut être comparé à celui du sourire chez l’homme. En 1985, Joël Dehasse avance l’hypothèse que le chat ronronnerait pour lui-même, pour s’apaiser par exemple. Cela explique pourquoi le chat peut ronronner lorsqu’il est souffrant. Gustav Peters explique également que le ronronnement peut parfois constituer un exemple d’autocommunication.

Le chat domestique est, en comparaison avec les autres félins, particulièrement « ronronneur ». Cette particularité s’est sans doute développée au contact de l’homme. Deux causes peuvent être avancées pour expliquer le phénomène. D’une part, l’Homme a peut-être sélectionné les chats qui ronronnaient le plus. D’autre part, le ronronnement étant avant tout une vocalisation sociale, celui-ci a pu être favorisé par le contact permanent avec l’homme. Il est également possible que la domestication ait consisté à sélectionner des traits de caractères infantiles chez le chat, le ronronnement faisant partie des vocalisations des jeunes dans la nature.

Le chat domestique a par ailleurs développé un ronronnement « supplémentaire » contenant un cri très aigu comparé à un cri de bébé et mélangé au ronronnement normal. Ce ronronnement « de sollicitation » a été écouté par 50 expérimentateurs et a été perçu comme teinté d’urgence. L’auteur conclut qu’il s’agirait d’une adaptation à la communication avec l’homme.

(Source Wikipedia)

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Mon chat a plusieurs types de ronrons; le plus fort est celui du matin, à cinq heures, quand sa majesté me réveille parce qu'il veut manger: "BRRRRRRR! BRRRRRR! BRRRRRR!" un vrai moteur d'avion
(bon d'accord j'exagère un peu) et ça se termine par des miaulements courts "Mian mian" quand je me lève. Et si je ne le sers pas assez vite il me mordille les orteils...


 


En passant le tableau est absolument magnifique!
Répondre
A

bonjour béa,très beau tableau,gros zou
Répondre
D

Je crois qu'un chat comprend ce qu'on lui dit et il l'exprime par différentes modulations de ses miaulements. Bisous ma chère amie Béa
Répondre
C

L'idée que nos minous Séniors soient de gros bébés ronronneurs me convient parfaitement. Je l'adopte !
Répondre
B

bonsoir Béa. Très intéressant tous ces ronrons.... Je t'annonce que j'ai mis ma petite chatte Praline sur mon blog. Comme tu voulais que je te la montre, si tu viens sur mon blog, tu pourras la
voir. Bisous.
Répondre

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé