Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • kimcat
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats
 j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...)
 j'ai écrit un roman " LISABELLE "
 Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...
  • J'ai 2 passions : les livres et les chats j'ai un fils de 31 ans, une fille de 28 ans ( aussi passionnée que moi pour les livres...) j'ai écrit un roman " LISABELLE " Une histoire qui a pour toile de fond, le chat...

Archives

Portail du livre

 Mon roman :  LISABELLE
 (mars 2008)
 http://lisabelle.briot.free.fr/

caramel-aux-yeux-bleu-vert.jpg

portail-du-livre.jpg

http://portaildulivre.com


Mon 2e Blog : link

 

http://kimcat1b58.eklablog.com/ 

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:00
Photo de Alexandre Modesto : Bouquetin des Alpes à Saint-Julien Montdenis en Maurienne
Sa grande taille et ses cornes impressionnantes ne sont d’aucune utilité au bouquetin dans sa lutte contre la kératoconjonctivite, une maladie qui le rend aveugle. Une cécité qui l’empêche de se déplacer pour se nourrir ou l’entraîne dans une chute fatale ; l’épidémie de kératoconjonctivite qui, depuis novembre dernier, a atteint le cheptel de bouquetins des Alpes vaudoises, dans la région de la Cape-au-Moine et du Pic-Chaussy. Dans ce massif aux sommets aigus, près de 200 bouquetins et 40 chamois vivent en principe tranquilles. Depuis le début de l’hiver, 13 bêtes ont en effet dû être abattues par le surveillant de la faune et une dizaine d’autres sont mortes dans des endroits escarpés, après des chutes fatales. Devenues aveugles, toutes ces bêtes ne pouvaient plus ni se déplacer ni se nourrir. La bactérie s’attaque en effet au tissu conjonctif et à la cornée, et faute de soins, l’inflammation dégénère souvent jusqu’à détruire les yeux du bouquetin. D’où vient la kératoconjonctivite? L’agent infectieux est potentiellement transmis par les moutons pendant les mois où les animaux se côtoient en montagne. Mais les moutons développent rarement des symptômes graves. En outre, ils ont la chance de pouvoir être soignés simplement, rapidement et efficacement. Pour le bouquetin, c’est autre chose: la maladie peut causer des ravages souvent en proportion avec l’âge ou la santé de chaque animal. Mais tous ne meurent pas : il arrive que des bouquetins atteints développent de faibles symptômes, puis se remettent très bien. C'est le cas d' une femelle qui était restée figée pendant dix jours sur un surplomb, et semblait condamnée, et qui a fini par se relever pour manger, avant de s’en aller tranquillement plus loin, en se dirigeant très bien...
(Source Philippe Dubath -3 février 2009)

Partager cet article

Repost 0
Published by kimcat - dans Nature en danger
commenter cet article

commentaires

Santounette 14/02/2009 13:25

Les pauvres, c'est dur, j'ai entendu parler de cette maladie et soigner les animaux sauvages semblent être une mission quasi-impossible, j'espère que l'épidémie va pouvoir être endiguée rapidement.

Yvette 12/02/2009 18:33

C'est bien triste tout ça! Pauvres animaux!bisous Béa et bonne soirée   Yvette

Elie :0059: 12/02/2009 06:09

Très beau! Chez nous il y a des réserves où nous les protégeons!Bises et belle journée!

Domino 12/02/2009 01:06

oh les pauvres , c'est terrible car personne ne peut les soigner et le pire c'est que ça leur est transmis par des animaux domestiques qui eux non rien!!!merci pour ton article très interessantbisous

mamalilou 12/02/2009 00:10

encore une interaction avec l'homme ...par les animaux d'élevages...pas facile tout ça...pas facile à gérer...bonne nuit

Classement Animaux

Polytrans chiens et chats

polytrans chat

            

                                    Jouets Kong

Galerie Dominique Cauvé